Chronique

ARKONA - SLOVO / Napalm Records 2011

Je ne sais pas si c’est un bizutage ou autre, mais Napalm Records ne me sert que des groupes qui chante en VO dans une langue bizarre à laquelle je ne pige pas un truc. En même temps je suis là pour la musique et pas un cours de grammaire alors arrêtons de râler et écoutons donc le dernier ARKONA « Slovo ».

« Az’ » ouvre le bal avec un mélange de musique folk et de symphonie, parsemé de chœurs épiques qui déboite sévère, un claque ! « Arkaim » suit le pas avec un blast dévastateur et un riff ultra speed histoire de s’en prendre plein la tête. Le chant de Masha Arhipova est ici clair dans le genre chant traditionnel qui colle parfaitement au côté folk. Et par moment elle grunt, mais on est loin du niveau d’Angela Gossow (Arch Enemy). Ici ça rend pas des masses, c’est trop peu mélodieux. Le morceau reste tout de même dans un registre épique très efficace.
« Bol’no Mne » et son intro acoustique regorge de mélodies, et varie les tempos. Le chant clair est pas mauvais, mais le guttural toujours pas.
La dépaysante intro de « Leshiy » très joviale, nous prouve que le groupe sait faire la fête. On pourrait croire que c’est du Korpiklaani. Musicalement c’est bon mais le chant éraillé/grunté casse les lignes de chant qui serait super avec un chant clair, dommage.
« Zakliatie » recevra les mêmes critiques que « Bol’no Mne », même si le chant clair plus présent est agréable.
Vous pourrez zapper « Predok » sauf si vous parlez le russe, vu que la chanteuse ne fait que parler (idem pour « Potomok »). Pour « Nikogda », le morceau est plus brutal que les précédents, blast beat, grunt lourd, chœurs épiques, bref ça pulse et ça file la pêche !
Un chant traditionnel domine tout au long de « Tam Za Tumanami ». Les chœurs masculins font écho au chant de Masha, pas facile d’accès au premier abord mais bien réussi. Le titre éponyme « Slovo » retentit sur un bon gros hurlement et va alterner passages calmes et bruts tant au niveau musical que vocal. Bon boulot sur la composition.
Une belle cornemuse lance « Odna » qui poursuivra la même recette. On va enchainer deux morceaux courts (environ 2 minutes 30). « Vo Moiom Sadochke », 100% folk et chant traditionnel et « Stennka Na Stenku » 100% fiesta et 100% énorme ! (par moment le riff rappellera la très bonne reprise de « Rasputin » par Turisas.
On se quitte enfin sur « Zimushka » qui sonne comme une complainte. On y retrouve le chant clair agrémenté de chœurs pour accompagné la cornemuse. Très bonne fin pour cet album.

En bref, musicalement on a du gros ! On passe du sombre au festif, du grunt aux chœurs épiques, c’est très réussi ! Le petit bémol reste le chant guttural de Masha qui ne fait mouche que trop peu de fois. Il faudrait embaucher un homme (non je ne suis pas sexiste) pour ces parties là et ça serait excellent.
 
Critique : SBM
Note : 8/10
Site du groupe : Site officiel de ARKONA
Vues : 1022 fois