Chronique

ISSA - THE STORM / Frontiers Records 2011

La diva norvégienne Isabell Oversveen, alias Issa, débarque en cet automne avec son second effort solo intitulé « The Storm ». Pour ce qui est du côté aide à la compo, aucune grosse surprise, toute l’équipe standard de Frontiers est présente. La question est maintenant de savoir ce que va donner cet album.

Son électro et moderne, musique entraînante, voilà comment est lancé l’album avec le ce titre intitulé « Looking for love ». La formule est efficace, et l’alliance entre cette musique rock et la voix à la fois douce et puissante de Issa nous offre un résultat surprenant. « Please hold on » continue sur la lancée. Entrée percutante, un break et c’est partit pour un rock mélodique avec des clichés pop mais loin d’être rébarbatif. Les idées sont là, et la production aussi. La diva préserve le rythme et « Take a stand » nous plonge dans un air qui mélange des airs de Maria McKee et de David Coverdale. Un savoureux mélange. Un peu de guitare et de piano pour un moment de délicatesse à travers les notes et les paroles d’« Invincible ». Une ballade vous l’avez compris, mais une ballade intense prônée par la voix d’Issa. Histoire de ne pas trop choquer niveau transition, le mid tempo « Two Hearts » s’installe lentement mais surement et nous plonge dans un rock mélodique où la guitare est maître, sans oublier bien évidemment le refrain tout simplement magique. Retour au son électronique, le tout dans une ambiance planante, avant de se lancer dans un titre vif et racé mais sans pour autant être rapide. Une musique proche de Talisman ou encore W.E.T mais avec un chant féminin. Issa rend l’ambiance plus agressive mais tout autant mélodique avec « You’re making me ». Du bon rock mélodique comme on devrait toujours avoir.
Une petite pause s’impose. « Gonna stand by you » s’amorce lentement mais surement avant de nous offrir un mid tempo délicat et intense à la fois. Batterie, grosse ligne de synthé ; ça sent le gros morceau. En effet « We’re on fire » est un titre direct qui au moment du refrain nous prend aux tripes et qui lors des couplets nous fait bouger la tête de part son tempo simple mais efficace. Voilà la deuxième ballade de l’album, j’ai nommé « Too late for love ». Un peu plus classique que la première mais elle reste quand même prenante et procure de bonnes sensations. Pour ce qui est de « What does it take », c’est une bombe de rock mélodique qui nous explose à la figure sans crier garde. Pour mettre un point final à ce second effort, Issa nous propose le title track « The Storm » qui débute avec les paroles ‘I had a dream…’. Un morceau de rock mélodique proche de la pop mais avec une guitare bien présente, le tout pour une ambiance qui décolle soudainement et nous entraîne dans une musique joyeuse et envolée.

Conclusion : pour une surprise, c’est une surprise. Cet album est une vraie tempête qui va faire des ravages pour sur ! Tout est bon, et Issa nous délivre une performance de haute volée. Merci !
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site du Label Frontiers
Vues : 1091 fois