Chronique

KILL DEVIL HILL - KILL DEVIL HILL / Spv 2012

Décidément Vinnie Appice est très occupé ces derniers temps. Après 9 Chambers voici son nouveau projet Kill Devil Hill (KDH pour les intimes) ! Accompagné de Rex Brown (Ex Pantera / Down), voilà un projet enfin excitant qui je l'espère va tenir toutes ses promesses.

On attaque déjà très fort avec « War machine ». Un bon titre percutant sur lequel chaque protagoniste s'exprime avec passion. KDH n'est pas la résurrection de Pantera ni même la suite de Down, non ici on a affaire à du Métal efficace avec un soupçon de mélodie bien sentie. La basse de notre Rex intronise « Hangman ». Un mid tempo moderne qui lorgne quelque part vers la Nouvelle-Orléans. Le chant plus plaintif de Jason 'Dewey' Bragg, rappelle un certain Layne Stanley et accentue cette impression.
« Voodoo doll » arrive et donne dans du plus hard rock. On sent plus l'influence de Mark Zavon (Ex Ratt / Wasp) pour un résultat des plus convainquant. Intro inquiétante style Tony Iommy pour un lourd et malsain « Gates of hell ». On ressent de drôles de sensations à l'écoute de ce titre. Jouant toujours sur le terrain de Black Sabbath « Rise from the shadows » poursuit dans un ton pachydermique cet opus intéressant.
On retrouve un peu plus de rythme malgré la lourdeur des riffs avec « We're all gonna die ». Malgré tout l'ensemble commence à devenir trop pataud. « Time + time again » ne semble pas vouloir étoffer l'album. Encore un gros mid tempo bien lourd qui commence un peu à faire trop car malgré la qualité certaine des morceaux ça devient agaçant à la longue.
Le groupe semble m'avoir entendu en me livrant un « Old man » bien plus remuant !! Enfin !! De plus le rythme est des plus communicatif et te reste dans la tête. C'est ça qu'est bon ! Un peu d'acoustique bien sentie débarque avec « Mysterious ways ». Une ballade agréable qui dépayse et fait un bien fou !! Une facette à approfondir.
« Up the flame » se met en place petit à petit. Un début calme limite ambiant et un refrain plus métal mais toujours très mélodique. Surprenant mais prenant ! On termine sur un « Revenge » décapant qui remet en évidence nos musicos.

Conclusion : pour son premier album KDH nous offre de bonnes idées et un album solide. Une très bonne base donc qui va falloir consolider pour un avenir sous les spots lights !! A découvrir !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 1048 fois