Chronique

CEPHEE LYRA - PRIVATI HONORIS CAUSA / Auto Production 2012

Le quatuor originaire de Chambéry vient présenter son deuxième EP comprenant quatre pistes pour pas moins d’une demi-heure de musique. Oui, c’est bien de metal progressif que l’on parle, mais avec une chanteuse cette fois (ndlr : Maud Hent).

Force est de constater que musicalement il y a de l’idée. Le groupe mélange un peu différents styles musicaux et ne s’encre pas dans un metal progressif pur et uniquement démonstratif ce qui pourrait rapidement lasser l’auditeur. Ici, on à aussi droit à des passages plus heavy, ambiants ou encore mélodiques. Pour ce qui est des compositions, c’est sympa mais il n’y a quand même pas de quoi casser trois pattes à un canard. Non pas que c’est mauvais mais que ça reste assez basique, et il n’y a pas de grande surprise au final. Le son restant un peu sourd et aplatit, ce qui ne rend certainement pas hommage à la musique offerte. Sur ce point là, ne soyons pas méchant, c’est tout de même une auto production, donc les moyens sont différents. On notera quand même des longueurs sur les titres avec des soli parfois inutiles et lassant. Et ce son clavier raisonnant façon jeux Nintendo.

On en vient maintenant au chant : on ne se leurrera pas, c’est bien une française chantant en anglais. La prononciation quasi achée reste gênante. Niveau technique, c’est pas mal et Maud s’essaye dans pas différents registres comme le lyrique, le heavy ou encore avec des passages un peu plus poussés. Bon, ce n’est pas parfait mais il y a de la volonté ; à travailler. Le problème majeur vient des paroles, répétitives à souhait, et qui honnêtement te gonflent rapidement et ne te donnent qu’une seule envie : passer au titre suivant.

Tracklisting : Not a second more / Shelter of time / First and ever / A matter of personal worth

Conclusion : un EP avec de bonnes idées ici et là mais qui en général manque d’un quelque chose qui fera la différence et qui accrochera l’auditeur. On oubliera ces soli trop longs et trop nombreux, et aussi ce vide niveau paroles. Il va falloir progresser pour sortir de la masse.
 
Critique : Lionel
Note : 5/10
Site du groupe : Myspace de Céphée Lya
Vues : 722 fois