Chronique

PLAYER - TOO MANY REASONS / Frontiers records 2013

Ah voilà ce que je disais dernièrement, une nouvelle sortie du mouroir, tant attendue ! Ou pas ! Player groupe connu fin des 70' avec son tube « Baby come back », et qui donc après une aventure dans les 80' inoubliable (ah bon) revient à nous (on en pouvez plus d'attendre) avec ce nouvel opus libérateur !! Vive la libération !!

On débute par un « Man on fire » plutôt bien balancé et au final assez moderne. Une bien bonne chose car faire du resucé des 80' y en a marre !! le refrain et son coté Kiss est lui aussi une bonne surprise. Vivement la suite !! Dommage qu'avec « Precious » on calme le jeu. Un titre sympa mais qui tombe mal.
Ça ne s'améliore pas avec la ballade « I will » qui sent la pauvreté d'idée à plein nez !!! Et je ne parle même pas des paroles !! « Tell me » veut essayer de sauver les meubles, mais là encore on y croit pas. Le groupe semble manquer de conviction !! Nouvelle ballade avec « Sins of yesterday » toujours aussi mièvre et inutile, un retour gagnant !!
Un peu de cul-cul avec une pseudo ballade (pourrie), « You're my addiction » qui il faut le dire frise le ridicule !!!!! Allez on continue avec motivation pour un « Too many reasons » mi-acoustique et mi-passionnant. Il y a du mieux mais pas de quoi crier au génie !!
« To the extreme » s'arrange bien avec un refrain agréable, qui permet de ne pas sombrer dans du nunuche. Ne vous y fiez pas « The worlds you say » est bien une ballade de plus qui à un effet soporifique des plus réussi. À prescrire pour les insomniaques. Comme si cela ne suffisez pas il y en a encore !! « Life in color » se veut plus rock et c'est tant mieux !!!! malgré l'effort le mal est déjà fait, surtout que « Part of me » vient nous le rappeler !!!!
Mais c'est qu'en plus il ne veut pas finir cet album !! « Kites » a des faux airs de Pink Floyd des 90' avant de nous abrutir de néant. Mais comment peut on faire un tel opus !! On finit (oui enfin, je n'y croyais plus !!) avec « Nothing like you » aussi indispensable que le reste.
Vu que le groupe nous aime et je pense aussi veut se rappeler à nos bons souvenirs ils nous offre leur tube (seul et unique heureusement) « Baby come back » pour ainsi tout nous faire comprendre !!

Conclusion : Player a bien fait de revenir parmi les vivants, tant sa musique nous aura manqué !! Un retour gagnant mais on ne sait pas pour qui !!
 
Critique : Guillaume
Note : 4/10
Site du groupe :
Vues : 926 fois