Chronique

MORTILLERY - ORIGIN OF EXTINCTION / Napalm Records 2013

Tout droit venu du pays des caribous, MORTILLERY nous livre ici son premier album sur le label Napalm. Après un « Murder Death Kill », voici venu « Origin of Extinction ».
Le groupe ne s’en cache pas, ses influences sont le heavy des années 80, le trash, le punk, voyons ce que donne ce Molotov maison.

On commence avec un intro, « Battle March », qui confirme mes dires quelques lignes au dessus. Le morceau monte en puissance, d’un riff punk il passe à une mélodie heavy très typée fin années 70 début 80. On plante le décor en somme.
Contre toutes attentes, « No Way Out » démarre avec de clairs arpèges, puis un solo bourré de reverb assez prenant avant de se faire balayer par un bon gros riff tranchant. Le chant féminin de Cara est assez agressif mais sans entrer dans du growl. Je suis pas spécialement emballé mais il faut dire qu’il y a tout de même de la puissance. « Cease to Exist » n’apporte pas grand-chose. On a encore un changement de style en cours de chanson, le chant n’a que peu de lignes de chant prenantes, bof.
« Creature Possessor » et « Seen in Death » offrent aussi des riffs peu percutants, on a l’impression que l’histoire se répète sans fin. Le chant est trop moyen et n’a pas de portée. Les compositions sont assez bateau, malgré un bon mixage et beaucoup de puissance sonore.
On note tout de même de moments sympas, comme « The Hunter’s Lair » où le chant est plus clair et mélodieux, agrémenté sur le refrain de quelques growl. Le morceau offre un bouffée d’air et ça fait du bien.
Le potentiel live est assez bon vu que ça martèle bien, mais ne cherchez pas de l’originalité, « F.O.A.D » et ses nombreux « fuck » ou « Maniacs » n’en apporteront pas.

Bon je vais pas m’attarder plus longtemps. Je suis pas conquis.
Chant trop moyen et pas du tout prenant, compos qui passe du heavy au trash trop souvent, on ne sais pas sur quel pied danser et du plus aucune originalité dans la fusion n’est palpable. Un coup manqué, malgré une bonne énergie et une bonne production.
 
Critique : SBM
Note : 4/10
Site du groupe : Site Officiel du groupe
Vues : 720 fois