Chronique

KVELERTAK - MEIR / Roadrunner Records 2013

Les norvégiens de Kvelertak sont de retours avec leur nouvel et deuxième album intitulé ‘Meir’ (ndlr : qui signifier ‘Plus’ en norvégien). Forts et fiers de leurs origines, le sextet norvégien débarque avec un album aux paroles cent pour cent faites dans leur langue natale. Original et audacieux, voyons voir ce que ça donne.

Cette nouvelle rondelle est donc composée de onze morceaux, mélangeant diverses influences et styles musicaux. Ces différents styles musicaux sont tous mélangés sur chaque titre, donnant plus d’ampleur et d’intérêt aux chansons, plutôt que de faire un titre à telle sauce, et un titre à l’autre.
Niveaux styles, nous avons droit à du bon vieux rock ‘n roll, du punk et aussi du black metal. Autant dire que le mélange peut paraître surprenant. Et il l’est.
La première écoute aura pour résultat de vous laisser sur votre faim, vous demandant même si le groupe peut proposer quelque chose de censé. S’en suit les autres écoutes et là, on commence à discerner plusieurs points.

Le premier point, et le plus aisé à repérer, et le chant d’Erlend ou Maciek. Un rôle partagé pour un ensemble vocal uni et très guttural, mais dans une tonalité assez claire en général.
Vient ensuite la musique. On comprend rapidement le fait qu’il y ait trois guitaristes dans la formation. Tous trois ayant un style et un son différent, ce qui donne par conséquent une dimension plus ouverte et appréciable musicalement parlant. Les mélanges de styles se font aisément, alternant lead brutaux avec rythmique plus rock ‘n roll, ou plus mélodique ; ou inversement.
Bien entendu, une bonne partie du travail vient aussi de Kjetil à la batterie qui de par son jeu viril donne encore plus d’ampleur à cette musique virulente et un peu mélodique à la fois.
Pour ce qui est du ressentit général au ressent parfaitement cette dynamique donnée par les musiciens à travers cette musique virile et puissante, qui réussit à mélanger différents ingrédients sans trop d’accroches au final.

Le coup de cœur viendra du morceau ‘Snilepisk’, burné, crié et enragé ; qui avec son début acoustique prend rapidement de l’ampleur pour nous marteler jusqu’au bout.

Tracklisting :
01. Åpenbaring
02. Spring Fra Livet
03. Trepan
04. Bruane Brenn
05. Evig Vandrar
06. Snilepisk
07. Månelyst
08. Nekrokosmos
09. Undertro
10. Tordenbrak
11. Kvelertak

Conclusion : un deuxième effort au résultat positif. La sauce à l’air de prendre, et est au final bien goûtue pour ce metal black ‘n roll.
 
Critique : Lionel
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site de Kvelertak
Vues : 583 fois