Chronique

KAUSE 4 KONFLIKT (K4K) - NO BETTER FRIEND, NO WORSE ENEMY / Built to rock 2013

La France n'est définitivement à cours de ressources. Nous vous avons déniché aujourd'hui une source gigantesque de métal testostéroné ! Fondé à partir de membre de Otargos, No return & Psoriasis, K4K développe un style de death metal et de grindcore à la fois aggressif et technique qu'ils ont si bien nommé Offensive Warcore. Mais sous leur masque et leur air vindicatif (comme les panneaux, nb), ce groupe défend une idée opposé aux apparences : la guerre, ça fait chier !

C'est pour cela que l'album sera ouvert par une intro qui va bien avec un son d'hélicoptère et un riff trashos avec un effet à la guitare.... Zuul-fx/Gojira. Il est suivi d'un chant à plusieurs qui scande un truc bien vindicatif genre "Dead for dead", chose que je ne pourrais pas vous confirmer avec une oreille qui s'est faite défoncé par la suite... car "Holes of Empiness" ne fait aucun cadeau, un riff bien grind pour ouvrir, blast beat dans ta tronche et voix bien énervé. En temps normal, j'ai un niveau de tolérance très bas pour ce genre de metal décérébré, mais il y a ici un groove à la guitare très proche de "Lamb of God" qui va rentre tout ça digeste. Le solo, parce qu'il y en a un, semble avoir été composé il y a 20 ans avec cette mixité entre la sensation de violence et de mélodie. On sent les fan du death/trash de la première heure !

Il faut également saluer la production : Il n'y a pas une seule fausse note de ce côté et c'est en particulier du à un mixage de la voix exceptionnel pour ce type de registre. Il faut également saluer la performance à la batterie dont la composition est varié et travaillé. On sent quand même que le batteur a débranché la cerveau sur la fin de l'album parce que "Genova Memorandum" et "Line of Hate" sont plus proche du grindcore bête et méchante que de l'offensive warcore défendu par le groupe.

Heureusement, la publicité n'est pas mensongère puisque "Overwatch" et "Red Mist" ont un groove qui dépassent les meilleurs du genre. Ce type de rythmique est très bien marqué et se trouvé équilibré par un travail sur la voix et la batterie qui donne vraiment envie de dire... non à la guerre, mais oui au pogo !

Au final, Kause 4 Konflikt délivre une musique certes très agressive, mais si la mélodie est absente, les riffs et les son harmonique de la guitares sont très bien trouvés et l'ambiance générale colle vraiment au décor de guerre que le groupe a voulu poser. A titre personnel, mes albums de No Return vont prendre la poussière. Donc si vous aussi vous êtes fan de death metal, un minimum technique, et avec des burnes, ne passez pas votre chemin !

Tracklisting :
1) The call
2) Holes of empitiness
3) Overwatch
4) Semper Fi
5) SW.M16
6) Red mist
7) Soldier's carrion
8) Geneva memorandum
9) Line of hate
 
Critique : Weska
Note : 8/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 1011 fois