Chronique

EAGLEUTION – A TRIBUTE TO SAXON / Underclass Music 2005

Qui n’a jamais entendu parler du groupe anglais Saxon, avec son chanteur (Biff Biford) vivant dans notre belle Bretagne ? Peu de personnes je suppose. En tout cas je ne connaissais pas vraiment bien le groupe jusqu’à ce que je les voit sur scène en 2004. Ce fût bien sympathique en tout cas. Voilà donc le premier tribute pour Saxon avec des groupes 100% made in Underclass Music & Remedy Records. C’est parti pour 18 titres.

Petit speech pour introduire le morceau « Power And The Glory » interprété par STORMWARRIOR. Au niveau chant j’ai vraiment du mal : un style à la Kai Hansen mais en moins bien. Musicalement c’est heavy mais pas transcendant.
Au tour de TORMENT de se montrer avec « Denim & Leather ». Une voix assez lourde et rappeuse pour ce titre : je commence vraiment à m’affoler car c’est un vrai massacre. Pauvre chanson. Je zappe de suite.
PARAGON a choisi « 20.000 Feet » et là c’est déjà mieux. Le chant est pas mal du tout, musicalement ça colle bien à l’original. Un bon point pour ce groupe.
Alors là, c’est l’énorme « Wheels Of Steel » qui a été choisi par V8 WANKERS. Va falloir qu’ils assurent. L’ambiance est plutôt bonne, les musicos aussi. Il n’y a que la voix du chanteur qui me chagrine un peu mais le tout est bon.
TWISTER TOWER DIRE a préféré « Warrior » pour le tribute. Une des meilleures reprises de cette rondelle. Le chant est bien puissant et clair, le son est bon et les musiciens se font (et nous font) bien plaisir.
Au tour de BREAKER de s’annoncer avec « To Hell And Back Again » et là c’est du bon encore au niveau musical (forcément c’est Saxon) mais aussi au niveau chant. On ressent une bombe pleine d ‘énergie se dégager de se groupe lors de l’interprétation du titre.
Un petit coup de « Heavy Metal Thunder » avec DARK AGE. Rien que le nom du groupe j’ai peur. Cette cover agressive ne reflète pas du tout l’esprit du groupe. Une bonne innovation certes mais qui tue le morceau.
PERZONAL WAR et le « Solid Ball Of Rock ». Bonne entrée en matière du groupe avec un son puissant et un poil saturé sur les guitares. Niveau chant ça colle bien à l’image de nos anglais : chant clair et heavy aussi. Bien bien tout ça.
Voilà PREDATOR qui nous a sorti il y a un petit moment un bon album de heavy. Leur version de « Burning Wheels Of Fire » est pas mal du tout. Une des covers à retenir de cette rondelle. Un groupe prometteur.
SEVENTH SON…. Tiens ça fait Iron Maiden. Un petit détour aux U.S.A avec « Dallas 1 Pm ». Un morceau bien interprété avec une voix claire et un peu aigu. Ce qui change un peu et choque un peu aussi sur le morceau. Mais au final, on apprécie.
Qui voulait sa « Princess Of The Night » ? Et bien DIVISION répond à votre demande. Là encore le reprise est bien faite, et colle bien à cet esprit Saxon que l’on aime tant : du bon heavy énergique headbanguant.
NECRONOMICON ou comment faire évoluer une chanson. En effet « Machine Gun » a été revu version bourrin. Bien vu, mais encore une fois, ce chant est vraiment déplaisant. C’est dommage car musicalement c’est super.
« Unleash The Beast » se fait mené à la baguette par AIRBORN. Une vraie bombe cette reprise. Ca va à deux cent à l’heure. On regrettera un son un peu faible. Avec une prod meilleure ça aurait tout déchirer.
Un peu de médiéval je vous prie avec GODDESS OF DESIRE et « Dragon’s Lair » . Une femme au chant pour changer tiens. Résultat : ça va pas du tout, mais alors pas du tout. La voix ne colle pas avec le morceau… en plus j’ai l’impression que la voix résonne.
POWERGOD et le « Big Teaser ». Une seule envie sur ce morceau : sauter sur son voisin (sil y en a un) pour un bon pogo. La voix un peu rappeuse mais claire est bien cool tout comme le côté musical. La patate !
SOLITUDE avec « Rainbow Theme – Frozen Rainbow » risque de se sentir un peu seul. Certes le morceau est une superbe ballade mais le défaut. Aller je vous laisse deviner. Vous avez trouvé je pense : le chant. Arggg ça colle pas du tout, sauf les chœurs.
Avant dernier titre de cette rondelle et c’est au tour de REVIVER de s’illustrer avec le titre « Fire In The Sky ». Autant vous dire que là ça déménage grave. Tout est bon, rien à jeter. Une énergie monstre dans ce morceau est diffusée (maître Yoda a parlé). Cela fait plaisir… LA cover de l’album.
On finit cet album avec TWYSTER avec « Broken Heroes », non pas sur un ouragan mais plutôt dans un esprit serein et apaisant. Une superbe conclusion avec cette ballade au chant féminin. Mon envie : me pencher un peu plus sur ce groupe pour voir ce qu’il donne.

Conclusion : un tribute pas mal dans son ensemble mais qui a deux gros défauts : les groupes de black / trash & co avec leurs covers. C’est original mais ça ne colle pas à l’esprit SAXON. Et l’autre défaut le chant… mais ce n’est que mon avis aussi. Une pièce que les fans du groupes doivent avoir, et principalement l’édition limitée qui contient un deuxième CD avec 13 autres titres !!! Petit regret personnel : l’absence du gros « Eagle Has Landed » et la présence sur l’édition limitée d’une reprise en double : celle de « Broken Heroes ».
 
Critique : Lionel
Note : 6/10
Vues : 965 fois