Chronique

MAGNUS KARLSSON - FREE FALL / Frontiers records 2013

Quel plaisir de retrouver Magnus Karlsson aux commandes d'un album solo. Celui qui a fait les belles heures du label Italien avec de nombreux projets, s'est vu 'arrêté' dans son élan depuis son intronisation chez Primal Fear ! Alors voilà le retour du fils prodigue !!

On débarque en terrain connu avec « Free fall » et son intro typique puis nous voilà lancés dans un excellent morceau mené par un incroyable Russel Allen ! Que de bons souvenirs lors de cette écoute (le projet Allen/Lande bien sur). On accélère le rythme et on acère les riffs avec « Higher » qui voit Ralf Sheepers faire étale de son talent dans un titre purement métal !! Un début du tonnerre vite suivi par la mélodique « Heading out » chantée par Magnus himself pour du plus cool, mais loin d'être ridicule ! Qu'il est bon de retrouver notre génie dans de pareilles conditions ! Du pur régal !!
Place à la ballade « Stronger » avec mon cher ami Tony Harnell qui malgré ses défauts reste toujours un formidable chanteur ! A quand un troisième album de Starbreaker !? Aller on repart sur des bases plus couillues avec un « Not my savior » et un Rick Altzi décidément très présent et toujours aussi impérial !
On ne lâche rien durant « US againts the world » avec un autre as du micro : David Readman !! Un titre rythmé mais mélodique qui passe fort bien ! Décidément Magnus n'a pas fait les choses à moitié ! Mark Boals arrive à son tour pour nous balancer un « Our time has come » dantesque qui rappelle The Codex. Que du bonheur à nouveau et quand on écoute Mark poussé sa voix c'est paradisiaque !
Un petit piano nous accueille pour « Ready or not », un énième titre mélodique exquis sur lequel, au chant, Magnus fait à nouveau parler la poudre! Quel bon chanteur ! Enfin arrive le moment que j'attendais avec « Last tribe » et Rickard Bengtsson !! Car oui il était obligé de retrouver le chanteur du vrai groupe de Magnus, sur cet opus ! Et voilà chose faite avec en plus un excellent morceau !! Le meilleur même de cet opus !
Fighting” dans une veine plus soft, pour ainsi varier les plaisirs. En parlant de varier il est étonnant mais agréable d' y trouver Herman Saming des plus à l'aise. Voilà un autre souvenir avec Mike Andersson (celui de Planet Alliance) sur un “Dreamer and hunters” qui envoie la poudre ! Et bien notre homme enchaine les titres tels des perles sur un collier. Une aisance rare mais tellement bienfaitrice ! On termine avec “On fire”. Un dernier passage chanté par Magnus et un dernier grand moment de musique.

Conclusion : Comme à la belle époque Magnus a fait parler son immense talent !! Des compos solides et soignées interprétées avec génie et bien aidées par des invités prestigieux ! De quoi passer d'excellents moments !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 864 fois