Chronique

EPYSODE - FANTASMAGORIA / AFM Records 2013

Nous voici en face d'un artiste Belge (et oui encore un qui ne fait pas que des frites) qui nous sort son deuxième album. N'ayant pas écouté le premier ça me fera une belle découverte à faire. A noter une pléiade d'invités à faire dresser des poils (Leo Magarite batterie (Pain Of Salvation), Michael Lepond basse (Symphony X) Simone Mularoni guitare (Dgm) et bien d'autres au chant) pour ce projet au combien ambitieux !!

On débute par une jolie intro chantée, « File 4180-2 » qui met dans l'ambiance et vous glace le sang d'entrée de jeu. Le duo masculin féminin rappelle Ayreon mais en plus sombre, puis « The arc » débarque en bien plus sauvage vous arrachant les cervicales !!! Tom S Englund (Evergrey) prend le micro pour un résultat époustouflant ! Du pur prog bien métallique qui fait plaisir.
On enfonce le clou avec « Morning rose » où Ida Aukalnd (Triophere) fait du très bon travail !! Un titre et une ambiance qui rappellent Beyond Twilight. Nouvel invité avec Henning Basse (Metalium) pour un sombre et oppressant « Venom ». L'apparenté avec le groupe de Finn Zierler n'est que plus accentuée ici. A nouveau on note que le chanteur se fond totalement dans le personnage qu'il interprète et apporte un plus indéniable aux compos.
On accélère le tempo avec « Black paradise » qui envoie les watts ! Depuis le début on est pris à la gorge par l'ambiance de cet opus ! Encore du fabuleux travail !! « T.H.O.R.N » ne lâche pas l'affaire avec à nouveau un titre rythmé où chaque protagoniste vient faire étal de son talent pour un super résultat !
Un petit interlude « Garden of exil » vient calmer les ardeurs avant de nous balancer un monstrueux « Raven's curse » qui fait mal !! De la pure maitrise !! Puis « Living fortress » ne va pas faire changer d'avis les auditeurs, car là encore ça envoie des pieds comme pas possible !! Henning Basse est tout simplement magistral !!
Place à la title track, une ballade au piano sur laquelle Tom, puis Ida et enfin Henning viennent tour à tour nous bouleverser par une intervention viscérale sublime !! Nouvel interlude avec « The inheritance » plutôt énervé qui poursuit sur « Now or never » au riff rentre dedans. Une énième leçon de métal prog qui me fait dire : 'j'ai bien fait de m'arrêter sur cet opus !!'. On calme le jeu avec « Forgotten symphony » qui se veut plus cool mais pas dénué de moments sombres bien sentis. Une pièce épique magistrale qui laisse sur le cul !!
On termine avec « Unreal » dernière œuvre du génie Belge qui nous aura époustouflé par sa maitrise et son talent !!

Conclusion : Un album extraordinaire qui nous fait voyager dans un univers apocalyptique sombre et oppressant, et nous tient en halène jusqu'au bout ! Un véritable travail d'orfèvre qui mérite qu'on s'y attarde des heures et des heures !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 778 fois