Chronique

77 - MAXIMUM ROCK N ROLL / Listenable Records 2013

MLes danseurs ont la valse, les métalleux ont le rock'n roll australien. Plusieurs générations de musiciens se succèdent pour imiter, reproduire, moderniser le style porté par AC/DC et parmi ceux là, il y a 77.

Ces sont littéralement restés bloqués sur l'âge d'or d'AC/DC, avec un frontman qui pourrait presque faire sosie officiel de notre regretté Bon Scott (pas physiquement hein!). Il y a 3 ans, Guillaume avait découvert cette pépite qui frole peut-être le plagia, je cite "le mot me gêne quand même, tant le travail est bien fait…".

Je ne saurais trop quoi rajouter tant le groupe se plaît à poursuivre haut et fort dans la voit du rock'n roll. Je ne peux que mettre le doigt sur la qualité irréprochable du son, chaleureux, bien rendus. Chaque instrument s'exprime pleinement, de la basse à chaque élément de la batterie.

Il y a malgré tout, deux titres qui se distinguent, deux pépites dont les refrains se chantent à tue-tête : "Down and Dirty" et "Highway rebel". Si vous vous rendez aphone, Les seigneurs du métal déclinent toute responsabilité.

Tradition oblige, les espagnols proposent également "Jazz it up" et "Take me or leave me" dans ces nuances blues-rock revisitées façon ratatouille artisanale qui va bien.

Conclusion :
Il y a de très bon moments à passer sur cet album. Toutes les nuances du rock'n roll des seventies y sont. Il y a un travail de modernisation mais qui reste très limité afin de respecter la règle n°1 : "no tricks, no FX". A découvrir su deezer également. Quant à la note final, on n'y touche pas un brin, on en reveut, on en reveut !!!
 
Critique : Weska
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 764 fois