Chronique

15REA5ON5 - THE ART OF COMMITMENT / Graviton music 2014

Je mets aujourd'hui le cap sur la Belgique avec un groupe qui est sans aucun doute inspiré par la culture américaine de la toute fin des années 90. Ce trio propose un rock puissant alliant le post-grunge et le metal alternatif voir stoner.

Comme à la bonne époque, l'album démarre par un sample et un morceau catchy digne d'un single de Godsmack. "Damage done" est percutant, simple et accrocheur et particulièrement viral. Un joker pour toute prestation live qui n'aurait pas démarré sur les chapeaux de roue !

Des morceaux efficaces de ce genre comme "Around me", stéréotypes du post-grunge taillée pour la radio américaine, parcourent l'ensemble de l'album. Au final peu d'entre-eux se détachent vraiment car le style reste répétitif et fadasse. D'autant qu'il faut pouvoir accrocher à la voix qui a tendance à déraper sur les chants clairs, ce qui ne sera pas sans rappeler des System of a Down ou encore Avenged Sevenfold , en particulier sur "Alyson Wonderland".

Deux références qui ne sont pas balancées pour rien puisque le groupe cultive à la fois le riff direct dans le lard et les mélodies voir des solis plus travaillé. C'est ainsi qu'ils livrent l'hypnotique "Humans are pollution", très haut en couleur et en rythme qui donne un très bon relief à l'album.

Et après avoir passé plus de 6 minutes dessus, il sera facile de s'engouffrer dans les 8 minutes que proposent "The end of everything" avec une musique un peu répétitive certes, mais dont le décor évolue minute après minute, passant d'une balade à quelque chose... qui se lamente un peu plus.

Conclusion : L'album passe bien car il est réellement taillé pour le public rock/metal le plus large. L'efficacité en est le maître mot. Le trio ne parvient pourtant pas à nous sortir des carcans bien connu de ce registre, et quand il y arrive, on se rapproche d'autres groupes atypiques du genre. Pour les grands amoureux des titres instrumentaux, je recommande de ne pas passer à côté du titre éponyme "The Art of Commitment" qui est une vrai petite. Preuve que le groupe en a certainement encore sous le pied !

Tracklisting :
1) Damage Done
2) N.B.M.A
3) Humans are pollution
4) Around me
5) The end of everything
6) Darkest days of our lives
7) Mirror / Mirror
8) Alyson Wonderland
9) Broken zero
10) Worm inside
11) The art of commitment
Bonus :
12) Damande Done (radio edit)
13) The end of everything (radio edit)
14) I am not the enemy (Damage done EMB remix)
 
Critique : Weska
Note : 6.5/10
Site du groupe : site du groupe
Vues : 760 fois