Chronique

EQUILIBRIUM - ERDENTEMPEL / Nuclear Blast 2014

Quatre ans !! Quatre longues année depuis leur album « Rekreatur » à la production puissante mais un peu en demi teinte. L’EP « Waldchrein », excellent au demeurant rend cette attente encore plus insoutenable. Mais enfin, EQUILIBRIUM nous l’offre enfin, ce quatrième album placé sous le signe du black folk orchestral. Ce « Erdentempel » est très prometteur mais le plaisir de le découvrir est assombri par la triste nouvelle du départ de deux des membres fondateur : Andreas et Sandra Völkl.
Pas de noirceur, place à la fête !!

On démarre avec une courte intro, « Ankunft », très épique, orchestral à souhait, qui embraille direct sur du EQUILIBRIUM de la première heure, époque « Turis Fratyr ».
Ce « Was Lange Währt » pulse bien, montre les intentions du groupe, de revenir à quelque chose de plus direct, en résumant leur carrière musicale. Le refrain est épique et poignant ! Un régal !
Comme je le disais plus haut, voici une des claque de l’album : « Waldchrein ». Très folk, joyeux, avec des mélodies plus qu’entrainantes, mais pas sans une certaine rage, une énorme puissance. La flûte de la mélodie principale et les orchestrations sur le refrain et le break sont juste Legen… Wait for it… DARY !! Legendary !!!
On arrive sur quelque chose de plus lourd avec « Karawane » que les fans ont pu découvrir il y a quelques mois. Plus simple mais avec un refrain mélodieux très sympa. Là on est plus sur un morceau typique de « Rekreatur » : Moins folk, plus agressif.
Changement radical sur « Uns’rer Flöten Klang » avec son intro ultra festive et joyeuse ! A boire !!!! Après on danse la gigue ! Le morceau est simple mais rentre vite en tête !! Pur moment de folk ! « Freiflug » sera plus sombre, plus épique, toujours avec quelques éléments folks mais qui passent au second plan.
Et oui voici « Heavy Chill », chanson très puissante, sublimée par de bonnes orchestrations. Le morceau change d’ambiance pendant le morceau pour arriver à quelque chose de groovy que l’on pourrait prendre pour du reggae. Le chant clair du refrain est atypique mais passe très bien !
On arrive au premier vrai extrait de l’album (avec sa vidéo) et c’est une chanson à boire ! Et oui « Wirtshaus Gaudi » est ultra festive, avec une musique qui me rappelle un cirque. Pur « dans ta face », jouissif !! BEER BEER !!!
On change encore de style en revenant à du quasi sympho pour « Stein Meiner Ahnen ». L’intro est explosive et les orchestrations sont alliées à des chœurs pour un côté encore plus épique. Le morceau pulse à fond c’est un vrai plaisir ! « Wellengang » continue sur le même type de chanson. Ambitieux, lyrique, mais plus mid-tempo. Ça n’empêche pas de prendre sa ptite claque !!
« Apokalypse » monte lentement tel un hymne guerrier et continue sur une voie plus brutale, plus directe, loin des ambiances folk du reste de l’album… Pas mal non plus !
On termine par une bonne surprise car ce « Unknown Episode » est… en anglais !! Une première pour le groupe. Le morceau est, dans l »ensemble assez léger et féérique, genre de power ballade black métal. Refrain très entrainant et accrocheur ! Très bonne fin !

Et bien voilà, ça c’est fait ! Un très bon album d’EQUILIBRIUM mais met vraiment la barre un cran au dessus. Le meilleur de sa discographie indubitablement, et surtout, la nouvelle voie empruntée par le groupe nous laisse présager un très bon avenir pour le groupe !


 
Critique : SBM
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 781 fois