Chronique

PENDEJO - ATACAMES / Graviton Records 2014

A première vue en découvrant le nom du groupe ainsi que la tracklisting de cette galette; on se dit voilà un groupe provenant du Mexique ou autre contrée hispanique mais non. ¡Pendejo! débarque du pays de la Mimolette ! Grande surprise donc car tous les titres sont chantés uniquement en espagnol. Tout aussi surprenant, la présence de trompette qui a pour effet de rappeler nos bonnes féria sudistes.
Sortez donc vos chapeaux de paille et vos foulards rouges avant d'embarquer dans la fanfare !

¡Pendejo! c'est du stoner rock très viril. Un son ultra bourrin avec une basse très imposante voir même trop imposante. Un condensé de bûcherons aux gros bras et cheveux bien gras; cliché ? Pas tant que ça ! Un chant rocailleux et un son pesant parfois même un peu boiteux. Des compositions bien rudes pour les oreilles.

Personnellement, le fait que le chant soit uniquement en espagnol me dérange. La voix gueularde et la basse omni présente sont étouffantes. Le point positif est la trompette qui emmène un côté jovial et ça, ce n'est franchement pas déplaisant. Je regrette même que cette dernière ne soit pas plus présente.

Si je dois retenir un titre ce sera le premier "El Verano Del '96" qui apporte l'effet de surprise, festif et communicatif uniquement due à la trompette. Malheureusement, les festivités retombent trop vides et laissent derrières elles un sentiment de fiesta qui a mal tourné.

¡Pendejo! doit certainement bien défoncer en live particulièrement dans le contexte d'un festival mais ce "Atacames" version studio trouvera preneur et bon entendeur dans les bras douillets des plus sauvages d'entres vous.


Tracklist :
1 - El Verano Del '96
2 - Amor Y Pereza
3 - Uñero
4 - Amiyano
5 - Camarón
6 - Cuarenta y Siete
7 - Hermelinda
8 - ¡DOS!
9 - El Jardinero
10 - La Chica Del Super No Se Puede Callar
 
Critique : Elodie
Note : 6/10
Site du groupe : Site officiel de Pendejo
Vues : 905 fois