Chronique

VINTERSORG - NATURBAL / Napalm Records 2014

Bien qu’assez peu connu, VINTERSORG en est quand même à son dixième album avec « Naturbal » Oscillant entre black folk et rock progressif, le groupe nous offre une musique assez atypique. Bon ben allez mon gars, faut se lancer !

Après un départ assez lent et mélodieux, « Ur aska och sot » déboule avec un blast furieux qui transpire le black. Le chant confirme cette tendance. Mais les orchestrations, assez légères et les chants clairs qui arrivent sur le refrain me font perdre mes repères. On est vraiment entre black métal et rock épique. Pas mal du tout quoi qu’un poil longuet…
« Overallt och ingenstans » et son intro folk change vite d’ambiance pour donner un speed métal tinté de black. Dommage je ne parle pas suédois, mais par contre, les compos ont une bonne énergie.
« En blixt fran klar himmel » (à tes souhaits) suit la même voie. Assez prenant, assez puissant. Extrait de l’album, avec son clip, « Lagornas rov » est brut de décoffrage. Plus direct et violent que les autres titres. Choix naturel pour un extrait. Le chant clair y est aussi très accrocheur. « Rymdens brinnande oar » aura une mise en avant du chant féminin, offrant de ce fait un joli contraste. Certains break sont très long, très prog, mais cassent malheureusement le rythme de la chanson.
« Natten visste vad skymningen sag » et son solo heavy en intro surprennent encore. Le chant black est excellent, les chœurs apportent quelque chose de mystique au morceau. On croirait Ensiferum par moment. Joli break acoustique, assez folk, apaisant. « Elddraken » continue sur le même chemin, passant du black au rock prog avec une aisance déconcertante, tout comme « Urdarmane » passe d’une intro acoustique envoutante à quelque chose de plus pêchu.
On termine avec le titre le plus court de l’album, « Själ i flamma », plus rock folk que black. Vraiment original en comparaison des autres morceaux.

Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est surprenant. VINTERSORG mélange les styles avec une grande facilité, et le résultat est un album riche et très bien travaillé. Certains passages trainent un peu en longueur mais le résultat n’est pas désagréable. Un bon effort de nos suédois.
 
Critique : SBM
Note : 7/10
Site du groupe : Facebook Officiel
Vues : 637 fois