Chronique

PHILM - FROM THE EVENING SUN / Udr records 2014

Notre cher Dave Lombardo ne reste jamais inactif très longtemps. Peu après son éviction (une fois de plus) de chez Slayer (merci Kerry King!!) notre batteur fou, replonge dans un nouveau projet multifacette. Après un premier opus salué en majorité par la critique (perso je ne l'ai pas écouté) allons voir le deuxième rejeton !

Le bruit d'une locomotive nous ouvre « Train » (que c'est bien trouvé perso j'y aurai jamais pensé!!) et nous balance un morceau rapide et un peu fourre tout difficile à appréhender !! Un titre qui part dans tous les sens et déstabilise les fans, de simplicité. On poursuit avec « Fire from the evening sun » plus en contraste qui me gonfle au plus au point !!!! j'avoue ne pas aimer ce mélange de jazz, funk, rock, métal et tout ce qui passe par là, aussi et surtout la voix du chanteur qui semble pas à la hauteur des autres membres du groupe !!
« Lady of the lake » ne va pas me réconcilier avec le groupe, surtout que la voix de … en clair est insupportable et quand il hurle c'est pas mieux. On zappe. Moment calme avec « Lions pit » qui semble plus conventionnel, avec son style Stoner ! Mais par contre quelle voix de merde !!! (Désolé je peux plus me retenir!)
Toujours dans le calme « Silver queen » débarque en stoner doom. Une sorte de démo pas retenue par Black Sababth alors trop drogué pour faire quelque chose de potable. Je me demande pourquoi c'est sur moi que tombe des choses pareilles !!?? Et en écoutant le bizarre « We sail at dawn » je me dis que la torture auditive est bel et bien réelle !! Alors certains diront que je ne suis qu'un petit con trop habitué à des structures classiques (et ils auront raison) mais quand on essaie de faire passer une partouze de style pour de la musique je dis non !!
On s'enfonce dans le... j'ai pas de mot qui ne serai être trop vulgaire et risquerait de me discréditer en tant que chroniqueur un tantiné réglo. Bref « Omniscien » c'est M.... la guitare se fait rugueuse avec l'énervé « Fanboy » dans l'esprit punk noisy très réussi !!! Surtout le coté noisy !!!
Le punk bruyant poursuit avec la bruyante « Luxhaven » qui fait beaucoup trop de bruit (les répétitions sont utilisées ici pour vous faire comprendre à quel point c'est.... vous avez compris?!!)
Un peu de jazz sous acide combiné à de l'extasy et saupoudré d'adrénaline pour « Blue dragon » (ça porte bien son nom en plus) qui certes met en valeur le formidable Dave mais quel intérêt dans ses conditions ?!!
« Turn in the sky » calme le jeu et pose une bonne ambiance un peu tribale. Il y aura eu au moins une bonne chose !!
On termine enfin que ce fut long par « Corner girls », une ballade façon jazz bar qui je ne sais pas si je peux vous dire mon sentiment ?!! C'est comme si on reprenait la chanson de Jessica dans Qui veut la peau Roger Rabbit? avec le chanteur des BB Brune sous kétamine et avec un verre de trop dans le gosier ! Vous voyez le genre !? Voilà vive la drogue et les idées de merde !!! Comme quoi on est loin de pouvoir mourir con après ça !

Conclusion : Si vous avez lu les lignes du dessus vous aurez compris que je ne donnerai pas plus mon avis sur ce projet hautement improbable ! Merci Kerry King !!
 
Critique : Guillaume
Note : 3/10
Site du groupe :
Vues : 579 fois