Chronique

GODFLESH - A WORLD LIT ONLY BY FIRE / Avalanche Recordings 2014

Godflesh est un groupe britannique formé en 1988 qui a été actif jusqu'en 2002 puis a connu une renaissance en 2009 avec à leur actif autant de EP que de LP. Le groupe -on devrait même parler de duo- sort aujourd'hui ce « A World Lit Only By Fire », un nouvel LP de 10 titres.

Et il n’en faudra pas plus !

Godflesh sert un metal industriel expérimental avec des riffs puissants -notons la guitare de Justin Broadrick et ses huit cordes-, des pistes où les textes sont bien souvent rare. Et ça en est parfois même franchement lourd voir pompeux.

Alors le tout pourrait être fort appréciable si les mélodies étaient décousues. Une impression d’écouter une seule et même piste d’une longueur interminable et pourtant en moyenne les morceaux sont d’une durée de cinq minutes. C’est blasant.

Exception faite pour « Shut Me Down » qui fait son effet, l’effet d’une bombe. C’est ma seule surprise et vraie claque à vrai dire. Presque même un ovni dans cette galette.

Sincèrement, je sors de cette écoute défaitiste, je me suis ennuyée pendant près d’une heure.

Soulignons, la production efficace qui se veut d’ailleurs axé uniquement sur la fameuse guitare et ses huit cordes -et là je suis admirative- et la basse. Les gratteux parmi vous devrait y jeté une oreille, c'est remarquable il faut être honnête. Malgré tout, les mélodies sont pauvres, rien de transcendant, il y a vraiment un manque énorme.

Godflesh a son univers bien personnel, propre à Justin Broadrick et Ben "GC" Green. Un univers froid, de glace. Une grosse déception. Next !


Tracklisting :
1. New Dark Ages
2. Deadend
3. Shut Me Down
4. Life Giver Life Taker
5. Obeyed
6. Curse Us All
7. Carrion
8. Imperator
9. Towers of Emptiness
10. Forgive Our Fathers 
 
Critique : Elodie
Note : 4/10
Site du groupe : Site officiel de Godflesh
Vues : 738 fois