Chronique

SAINTE OMBRE - CORNILIA / Backup Records 2014

Je continue avec la francophonie, mais cette fois-ci exit le Death rentre-dedans, mais place à ce qui est loin d'être ma came, le Heavy Mélodique, et je dirais même le Heavy Mélodique Féminin assisté par des synthés typées 90's. Et pourtant je prend mon précieux temps pour toucher quelques mots sur cette jolie pièce de métal que forme Cornélia.

Les premiers instants avec "La belle ou la bête" mettent dans le bain avec une succession de phases symphoniques qui amènent le riffs pharaonique d'entrée. Comme souvent, la guitare s'efface vite et laisse pleinement la place au chant. Mais il faut reconnaître que la dame se défend plutôt bien, en grande partie aidée par une musicalité des paroles qui est très rare dans le metal francophone. C'est d'ailleurs ce qui fera le majeur atout de cet album, la musicalité du chant et cette phrase que SBM pourrait très bien sortir : "ah bah là, ça passe !".

La chansonnette est donc l'arme principale du groupe. Elle sera redoutablement efficace sur les morceaux très lent comme "Décadanse" comme sur les morceaux bien pêchus comme sur l'"Amazone" ou encore "Le monde selon Cornelia de Beaujoy" qui ira même marcher par moment sur les vocalises opéra style qui rappelleront facilement la chanteuse de Nightwish (la vraie, l'unique!).

Les morceaux sont pour la plupart assez long, et certains comme "Sainte ombre" se détachent particulièrement du lot grâce à une bonne présence du chant, et une progression de la musique de l'agité vers le très calme.

A l'opposé de tous les points positifs, il y a des points qui nuisent de façon non négligeable à l'expérience. Certaines longueurs ou mesures répétées, comme le riff principal de "Maléfices", sont très indigestes et cela est grandement du au manque de poigne de la guitare dans les riffs dur et le côté extrêmement vintage de certains arrangements aux synthés, voir carrément cucul. Si c'est une volonté, cela a tout de même assez bien marché avec "Elixir lacrymal" qui un morceau original qui prend bien le chouxe !

Conclusion : Sainte Ombre est un groupe à suivre pour le côté épique emmené par le chant et une composition adroite des paroles. Ce qui se présente comme leur deuxième album est déjà une belle pièce et donne pas mal de plaisir à l'écoute. Dommage qu'il ait déjà pris un coup de vieux !

Tracklisting :
1) La belle ou la bête
2) Maléfices
3) Décadanse
4) Le monde selon Cornélia de Beaujoy
5) Keïko
6) Par le sang
7) Le chemin
8) Amazone
9) Sainte ombre
10) Elixir lacrymal

 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe : Site du groupe
Vues : 995 fois