Chronique

EDEN\'S CURSE - LIVE WITH THE CURSE / Afm Records 2015

Deux ans après leur album « Symphony of sin » qui avait mis en place le nouveau line-up du groupe et au passage nous avait mis une bonne petite claque, voilà que le combo européen débarque en cet hivers avec un premier album live « Live with the Curse », enregistré l’année dernière à Glasgow lors d’un concert exceptionnel, et durant plus de 100 minutes. Qui dit 100 minutes, dit forcément double CD. Le groupe voit les choses en grand, et on peut le comprendre.
A noter qu’avec cet album, le groupe passe aussi dans la cour des grands en Asie, en signant avec le label Marquee Avalon.

Autant dire que le combo attaque fort ce concert avec le titre éponyme de leur dernier album studio en date, montant rapidement la pression et mettant en avant l’homogénéité des musiciens. Le travail principal vient forcément du petit nouveau, à savoir Nikola Mijic qui nous délivre une performance de haute volée, avec un chant en voix de tête régulier, ce qui doit être quand même assez usant au final ; mais il s’en sort avec les honneurs.
Le travail de ses compères Paul Logue et Steve Williams au niveau des chœurs sera aussi précieux pour appuyer le chant et les mélodies dans ces compos racées et envolées.
Bien entendu, tout ne ce joue pas sur le ‘seul’ travail’ des vocalises. Chacun des quatre musiciens sont en place, carrés, et nous submergent de leur unité avec ces compositions enchaînées les unes après les autres comme une sorte de best-of issu de seulement des quatre albums à l’actif du combo.

On remarquera aussi la patte de Dennis Ward au niveau de la production de ce double album. Il a en effet participé à l’enregistrement, mix et mastering de cet ensemble musical. Pourquoi noter sa patte ? Tout simplement parce que on a un sous air du live de Angra – Rebirth World Tour, avec ce son un peu faiblard, mais qui au final procure parfaitement l’ambiance générale du concert, et nous plonge dans un univers sincère et propre, pas surfait, et donnant un réel ressentit de ce que le groupe donne sur scène.
Pas vraiment de faux pas dans ce set, les titres s’enchainent les uns après les autres, le traditionnel solo guitare au milieu, et une bonne gestion du temps et de l’ambiance. Bien entendu le final se fera sur les hits ou autres incontournables du groupe, avec « Evil and Divine » et leur tube « Angel and Demons ».

Conclusion : un double album live qui ravira les fans et qui permettra aux autres de se faire une bonne idée de la valeur de ce groupe sur scène comme sur album.

CD 1:
"Symphony Of Sin"
"Break The Silence"
"Masquerade Ball"
"Black Widow"
"Trinity"
"Fly Away"
"Just Like Judas"
"Fallen From Grace"
"Jerusalem Sleeps"
Guitar Solo
"Time To Breathe"

CD 2:
"Rock Bottom"
"Devil In Disguise"
"Wings To Fly"
"No Holy Man"
"Unbreakable"
"Judgement Day"
Band Introductions
"Evil & Divine"
"Angels & Demons"
 
Critique : Lionel
Note : 8/10
Vues : 783 fois