Chronique

DEVIL'S TRAIN - II / Verycords 2015

Le groupe gréco-germanique refait enfin surface après un premier opus haut en couleur qui avait agréablement surpris son monde avec son hard heavy décapant. Les voici donc pour présenter II (après l'album éponyme ils s'emmerdent pas pour les noms d'albums) qui je l'espère va reprendre là où ils nous ont laissé !

Dès «  Down on you  » on est rassuré car le groupe reprend bien là où ils s'étaient arrêté. Un titre qui envoie des pieds et permet de retrouver nos 4 protagonistes à fond les ballons. Gros riff qui sent sous les bras pour «  Hollywood girl  ». Du gros méchant qui pulse armé d'un refrain efficace qui va faire du bruit sur scène !! A noter que notre petit génie de la 6 cordes fait encore des merveilles.
Un peu de romantisme avec la bluesy «  Gimmie love  », une sorte de ZZ Top survitaminé (viagra!!??) qui déboîte grave ! Avec de pareils titres Devil's Train a de quoi ravir la population métal avec un grand M !! «  Mr Jones  » nous plonge dans le sud profond des USA avec une paire de couilles titanesque !! Comment redéfinir le blues des champs de cotons en version virile mais propre. Sérieux avec ça Zakk Wylde a de la putain de concurrence !!
Le titre suivant fait un peu peur «  Can you feel  » car avec ce qu'on se prend depuis le début oui on le sent bien passer !! A nouveau du bon gros heavy testostéronné qui manque un peu de délicatesse mais quand on est un homme un vrai on s'en fout de ça !! Riff à la BLS pour un «  Rock forever  » évocateur. Un mid tempo groovy qui poursuit de la meilleure des manière cet opus bienfaiteur !!
On lâche rien avec «  Let's shake it  » qui je trouve est un poil moins percutante que les autres. Bon on peut leur laisser celle là ! Avec «  Girl like you  » on relance quelque peu la machine mais l'effet se fait moins présent. Peut être un peu de lassitude...
Le groupe nous offre une reprise avec le célébrissime «  Burn to be wild  » des Steppenwolf. J'avoue que connaissant bien trop ce titre, une énième reprise n'apporte pas plus mais colle bien à l'esprit du groupe ; plus cliché que ça tu meurs !!!! Un riff d'enfer intronise un «  You and me  » bien plus convainquant. Le groupe retrouve des couleurs et notre Grec fait des étincelles avec son manche.
Le rock speed qui déboîte refait surface avec un bien envoyé «  Thunderstorm  » qui te fait headbanger comme un fou ! Hum que c'est bon !!! Après son petit ventre mou (du à la bière sûrement) le train reprend sa folle route !! On termine avec un «  Suffocated  » qui même s'il n'apporte rien laisse bien des traces avec ses grosses godasses !!
En bonus le groupe nous propose une deuxième reprise avec toujours autant d'idées puisque c'est le « Immigrant song » de Led Zeppelin qui se voit transformé en version, pour moi, des bois. Une version pas si éloignée des Suisses de Pure Inc.

Conclusion : Pour son deuxième opus notre train d'enfer a poursuivi sa voie toute tracée. Rien de neuf rien de plus mais un résultat, malgré l'effet de surprise passé, toujours aussi bon !! Alors si vous aimez la bonne musique virile c'est définitivement pour vous !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 709 fois