Chronique

HAREM SCAREM - OVERLOAD / FRONTIERS RECORDS 2005

Voici le retour du groupe canadien qui est actuellement l’un des meilleurs représentant de le scène hard rock. Personnellement ne connaissant que de nom je me lance à la découverte de ce ‘Overload’ vierge de toutes apories.

Nous commençons avec « Dagger ». Un bien bon riff puis ça se calme pour laisser entrer la jolie voix de Harry Hess jusqu’au terrible refrain. Un petit coté sombre se dégage de ce titre (ce qui n’est pas pour me déplaire). Un bonne entrée en matière que voici. On poursuit avec « Afterglow » et son intro FM à l’anglaise qui surprend et se continue en une sorte de Europe accouplé à du Takara. Sympa mais moins bien qu’au début. Voyons voir la suite.
« Rise and fall » marque le retour au grand hard avec sa petite touche sombre bien aidée par l’organe de Harry avec son grain éraillé à la Jeff Scott Soto. Au niveau guitare Pete Lesperance nous donne de quoi s’amuser avec son jeu agréable et efficace. Jolie intro pour « Don’t come easy » qui me rappelle le dernier Europe au niveau du jeu et du son : Une inspiration ? Quoi qu’il en soit cela nous donne droit à un bien bon titre dans l’esprit FM avec un refrain bien cool et assez gai.
Voici l’arrivée de la 1ere ballade (un moment que j’apprécie toujours beaucoup !) « Can’t live with you ». Certes le titre est assez connu, mais coté musique nous avons droit à un fort agréable moment. Harry est son ombre à la J.S.S offre un panel d’émotions sincères : un bien bon moment. De suite après arrive « Forgive & Forget » ; et son couplet à la ‘Muse’ puis le refrain nous redonne du bon hard rentre dedans. Un titre sympa qui nous envoie sur la fort jolie « All you’re getting » qui débute au piano avec une forte inspiration Queen. Le refrain quand à lui brillant, me rappelle la magnifique ‘Fly away from here » d’Aerosmith (Just Push Play), les quelques chœurs présents (effectués par Darren Smith) se confondent avec ce que Queen a pu faire par le passé. Une autre ballade très bien réussit.
L’ énergique « Leading me on » arrive avec une hargne bien palpable. Harry chante comme un enragé sur un titre accrocheur au refrain tonitruant.
Nouvelle ballade avec « Understand you » toujours aussi bien interprétée et réalisée. Elle se veut plus acoustique moins noire que sa devancière. « Some mistakes » commence doucement (une autre ballade ?) presque enfin ça en a tout l’air. Plus rock elle se laisse écouter sans effort profitant des prouesses de Harry qui se montre être un très bon chanteur.
Maintenant le petit bonus « Wishing » ben c’est une ballade (de plus) rock courte mais très jolie, Harry donne toute ses tripes se livrant comme si cela lui tenait à cœur. Une fin sensible et émouvante.

Conclusion : un bien bon album que voilà. Du bon hard comme je l’aime avec ce qu’il faut de couille pour ne pas faire ‘musique pour gonzesse’ (même si je n’est rien contre la gente féminine que j’apprécie grandement). Un bon groupe à surveiller pour le futur. Après les géniaux Thunder, Astral Doors et Soul Sirkus sans oublier les JTL, Glenn hughes et Headrush voici un autre opus qui prouve la bonne tenue du hard !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 1306 fois