Chronique

CIVIL WAR - GODS AND GENERALS / Napalm Records 2015

Ya certaines choses qui ne changent pas… Pour le reste il y a Eurocard/Mastercard. Sabaton parle de guerre ça c’est bien connu. Et ben quand le groupe split après « Carolus Rex », les membres remontent un groupe :
- De Power métal, nommé « CIVIL WAR ».
- Qui, du coup, parle de guerre. (Surtout avec un titre comme « Gods and Generals »)

J’ai donc deux interrogations. La France est-elle bien en bon terme avec nos amis suédois, et surtout, après un « Killer Angels » très efficace, cet album confirmera t-il la position du groupe aux sein de la scène power ?

Tout d’abord nous devons parler de la voix de Neils Patrik Johansson. Il est bon, ça c’est un fait. Mais j’ai du mal avec sa tessiture, même si écoute après écoute ce sentiment s’estompe. Il se rapproche parfois d’un Kai Hansen en forme. Donc voilà bon chanteur mais il faut un temps d’adaptation.

Entrons maintenant au cœur du sujet. La musique. On a évidemment un grosse prédominance power/heavy mais sur pas mal de morceaux le groupe fait dans le folk ou classique. Il alterne l’un et l’autre.
Ainsi, par exemple, bon malgré une belle harpe en intro, « War of the World » est un morceau très énergique et péchu. Il en sera de même avec « Bay of Pigs », bon riff pesant qui pète bien, et « USS Monitors », deux très bons exemples du savoir faire suédois, avec de très bonnes nappes de claviers qui rendent extrêmement bien.
En fin d’album, le groupe donne dans un power métal plus sobre mais tout aussi efficace. Un bon riff simple, des lignes de chants qui collent au poil et hop ! Ecoutez « Admiral Over the Oceans » mais surtout « Back to Iwo Jima » et son excellent solo, ses chœurs, pour bien comprendre que simplicité et efficacité sont loin d’être incompatibles. Et même constat pour le titre éponyme.

A côté de ça, vous aurez des morceaux comme « Braveheart », très beaux avec un piano un poil comédie musicale ou jazzy, je me rappelle plus où j’ai entendu ça. Bref, parsemé tout de même de gros riffs, le morceau est assez mid tempo. Beaucoup de cornemuse sur « The Mad Piper » qui très folk et apporte un bonne touche d’éclectisme à l’album.
Certains sont un peu le cul entre deux chaises, comme « Tears from the North » et « Schindler’s Ark » qui sont moitié power moitié ballade avec, pour les deux pistes, d’excellentes mélodies de piano. Vraiment magnifiques. Les orchestrations apportent un côté épiques et dramatique, surtout sur un morceau parlant de Schindler. Respect.

In fine, ce « Gods and Generals » est un excellent album. Très bonnes compos, et surtout des morceaux très variés mais qui arrivent à suivre un fil rouge et à faire mouche à chaque fois. Rien à voir avec Sabaton du coup, et c’est très bien comme ça. Neils Patrik fait un très bon boulot, de même que Daniel Mÿhr aux claviers.
Bref une très bonne surprise que m’offre ici CIVIL WAR ! Merci les gars !
Putain maintenant j’ai une envie de GammaRay !!! Allez jvais me passer « Empire of the Undead » !!

 
Critique : SBM
Note : 8.5/10
Site du groupe : Facebook Officiel
Vues : 797 fois