Chronique

BUFFALO SUMMER - SECOND SUN / UDR Records 2016

Partons à la découverte de ce groupe Gallois qui sort aujourd'hui son 2ème album. Un quatuor qui fait dans le classic rock pur et dur et qui semble faire de plus en plus parler de lui.

Le premier titre permet de confirmer les dires ça renifle fort le classic rock et « Money » va permettre de poser de très bonnes bases. Rien d'exceptionnel mais ça fonctionne. « Heartbreakin' Floorshakin' » poursuit sur une base plus lourde qui sent le Led Zeppelin à fond !! Il est dur pour moi de ne pas penser à The Answers qui a la même approche et à ce petit jeu les irlandais ont plus de talent.
C'est du côté de Free que « Make you mine » lorgne sans vergogne et on peut dire que ça sied parfaitement au groupe. « Neverend » continue sur du blues rock plus cool, ce qui détend l'auditeur.
Toujours dans ce bon blues rock « As high as the pines » poursuit cette découverte sympathique. Un peu de calme avec la semi acoustique « Light of the sun » qui fait du bien et perdure ces sacrées années 70, qui ont été si bonnes.
Le blues sudiste pur et dur débarque avec un « Levitate » des plus délectable. Je ne m'y attendais pas à celle-là ! Le rock fort refait surface le temps d'un endiablé « Into your head » qui est parfait pour le live.
La groovy « Little Charles » débarque et met le feu !! Un titre proche d'un Extreme voir d'un James Brown (c'est cuivre fiévreux) qui étonne une fois de plus mais fait un sacré boulot !!
« Priscilla » n'est pas une ballade sirupeuse pour faire fondre la gente féminine non ici c'est un rock un vrai qui est présenté. Le groove qui colle à la peau arrive avec « Bird on a wire » mais n'arrive pas à faire plus d'effet que ça. Trop lourdaud.
On termine par « Water to wine », un mid tempo à la Lynyrd Skynyrd qui est fort sympa.

Conclusion : On ne peut pas réellement dire du mal de ce groupe qui propose un classic rock bien fichu sans grand plus. Un album plus que correct qui fera plaisir aux fans du genre.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 474 fois