Chronique

L\'ESPRIT DU CLAN - CHAPITRE VI / Verycords 2016

2016, il était grand temps de combler un vide sur notre webzine pour enfin parler de ce groupe parisien qui me tient particulièrement à coeur tant il s'inscrit dans la même lignée que Lofofora et Mass Hysteria. En 20 ans, son Hardcore-du-ghetto s'est transformé en une machine de guerre capable de forger une musique accrocheuse, directe, mais aussi mélodique. Plus proche du Metalcore aujourd'hui, le groupe marque surtout par ses textes engagés ainsi que par son message universaliste et fraternel. Véhiculé jusqu'ici par le duo de chanteurs Shiro et Arsen, le groupe relance l'assault avec les effectifs disponibles. C'est donc sans Shiro et sans Clem, le batteur, que les parigots ont préparé ce Chapitre VI qui marquera les esprits.

La vie est un chef-d'œuvre et notre temps phénoménal - Or Astral
On se tuera jusqu'au dernier. Jusqu'au dernier Homme - Le dernier Homme
Si le chapitre V : Drama transpirait la vindicte, le groupe a en quelque sorte ouvert les voiles pour se laisser porter par le vent. Ca et là, un air froid et glacial porte toujours la dure image de la société occidentale moderne. "La foule est meutrière" résonne dans l'Hymne au silence qui signe son détachement tous les mouvements populaires de masse (JE SUIS CHARLIE, Nuits debouts). Le refrain du dernier Homme se passe d'interprétation.
Mais le vent dominant est bien un vent chaud. Il ramène à l'essentiel. La confiance, la fraternité, l'amour des racines, fussent-elles la ville Paris et ses rats des villes. L'importance de l'art aussi, la bénédiction de la jeunesse encore. La beauté de la vie, tout simplement.

La patte L'ESPRIT DU CLAN
L'identité est également essentielle pour L'Esprit du Clan. Chaque album a droit à son titre égocentré, et c'est avec grand plaisir que Shiro prêtera sa voix Sur les murs comme un tag qui raconte l'histoire du groupe.

Mais ce qui en parle le mieux, c'est encore la musique. En bref, abrasive et claire, accrocheuse et terriblement groovy. Du très hardcore Testa Dura aux influences plus death-mélo de Mélasse, les parisiens laissent une empreinte, une signature reconnaissable entre mille. Et la conclusion est simple, arrêtez de bavez sur le hardcore étranger. La puissance est ici. Et comme ils disent si bien : Ici c'est PARIS !

Conclusion : Il n'y a donc aucune raison pour que L'Esprit du Clan ne réussisse pas la percée qu'il mérite. En à peine un mois de sortie, et grâce à son nouveau label Verycords, l'engouement est palpable. En témoignent mon interview avec Arsen, et les commentaires sur les deux clip vidéos de Rat des villes, et Le dernier Homme. Le metal français, c'est ici et maintenant !

Tracklist:
01. Celeste
02. Le Dernier Homme
03. Testa Dura
04. Hymne Au Silence
05. Rat Des Villes
06. Or Astral
07. Le Roi Est Mort
08. Zenon
09. L’art Est Grand
10. Sur Les Murs (Feat. Shiro)
11. Melasse
12. Des Volcans
13. L’ivoire De L’os
 
Critique : Weska
Note : 9/10
Site du groupe : Page facebook
Vues : 524 fois