Chronique

JEFF ANGELL\'S STATICLAND - JEFF ANGELL\'S STATICLAND / UDR 2016

Le chanteur des Walking Papers profite de la pose imposée faute de re-formation des Guns N Roses pour nous proposer un premier album solo. Entouré par ses potes Jeff va nous compter sa vie sans fioriture.

C'est parti dans un déluge de rock groovy et très cool avec «  Everything is wrong  » qui pose les bases. On ne peut que penser au super groupe mais bon il y a plus grave ! La suite se veut plus rythmée avec «  The edge  ». Une bien bonne idée pour cette musique si caractéristique et personnelle. Un bon début suivi de «  Never look back  » qui enfonce le clou avec sa bonne humeur et son groove incendiaire. Encore plus old school que ses devancières, voilà un bon single prêt à faire des ravages !!
On calme un peu le jeu avec «  Band-aid on a bullet hole  » très ambiante et emplie de classe, qui mérite le respect. La voix de Jeff est ici très à son aise : magique ! Le rock plus vindicatif débarque avec «  Phantom limb  » mais n'oublie pas des moments plus mélodiques. Un très bon titre pour le live !!!
Place au moment intime avec «  The world is gonna win  » des plus délectable qui offre un autre moment magique plein d'émotion qui me rappelle Joseph Arthur. Un peu de blues rock avec «  Nola  » qui change la donne et réveille les esprits. Du pur bonheur qui fait du bien par là où ça passe. Ici c'est la guitare de Jeff qui est à l'honneur !
Puis c'est au tour de «  High score  » d'apporter un rock sauvage qui permet de varier les plaisirs qui sont très présents ici !! Ambiance presque New âge avec «  If you only new  » qui surprend mais fait son effet et montre que Jeff aime différentes facettes de la musique.
On retrouve du plus 'habituel' avec la mélodique «  I'll find you  » qui me fait rêver. Une 'petite chanson' sans prétention qui fait un effet bœuf !! Je suis comblé. «  Tomorrow's chore  » étonne au premier abord avec son rythme particulier et son ambiance très old school, mais devient presque addictive au fil des écoutes !! Perso je suis fan !!
Le calme revient le temps d'un «  Freak  » là encore plus que réussi. On termine avec « Let the healing begin  » un blues à l'ancienne très calme, juste sublime et envoûtant !! Extraordinaire.

Conclusion : Pour son premier effort solo Jeff Angell a fait du très bon boulot !! Varié inspiré et très classe cet album sort du lot dans ce monde si formaté. Un grand bain de fraîcheur pour débuter cet été !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 596 fois