Chronique

KAI HANSEN - XXX THREE DECADES IN METAL / Verycords 2016

Le sympathique et légendaire Kai Hansen fondateur d'Helloween et Gamma Ray (puis Unisonic) décide pour fêter ses 30 ans au service du métal de nous pondre un album solo. Une bien bonne idée agrémentée d'invités plus ou moins prestigieux venus profiter de l’Événement. Allons fêter cela alors !!

On débute par un « Born free » très caractéristique du style Hansen et qui aurait pu sans problème apparaître sur un opus de Gamma Ray ! Un titre simple et efficace qui fait son effet sans forcément apporter de surprise. Premiers invités avec « Enemies of fun » et attention les yeux Piet Sielk (Iron Savior) et Ralf Sheepers (Primal Fear) ses deux ex acolytes, pour un mid tempo heavy et finalement assez fun !! Par contre petit reproche la voix de Kai a bien souffert avec le temps et a beaucoup perdu de ses superbes qualités qui m'ont plu. En tout cas le trio fonctionne bien, même si les invités sont légèrement en retrait : dommage. 7 minutes fort sympathiques.
Un riff basique pour « Contract song » qui nous replonge il y a bien longtemps. Un titre bien enjoué qui voit Dee Snider (Twisted Sister) tenir le micro. Sans prétention aucune mais un effet bienfaiteur présent. On ne s'endort pas avec « Making headlines » et un certain Tobias Sammet (Edguy Avantasia), le successeur, venu pour un simple duo entre amis. Un titre qui manque un peu de conviction malgré sa bonne humeur.
Début calme pour nous introniser un « Stranger in time » qui déboîte par la suite et voit Michael Kiske (Helloween/Unisonic), Tobias Sammet et Frank Beck nouveau chanteur de Gamma Ray faire étale de leurs voix pour sûrement le meilleur titre de cet opus !! Et en plus quand le grand Roland Grapow vient taper le solo c'est l'extase !!
Le mid tempo mélodique « Fire and ice » arrive mais ne parvient pas à accrocher totalement, jusqu'à sa deuxième partie plus métal et presque Thrash qui sort de nulle part et là fonctionne à merveille. A noter la participation de Micheal 'Weiki' Weikath (Helloween) pour le solo.
Place à la plus hard et moderne « Left behind » en trio avec Alexander Dietz et Clementine Delauney (Ex Serenity). Une bonne idée qui sied bien à Mr Hansen qui vocalement s'en sort plutôt pas mal sur ce titre plus aérien.
On continue dans du calme avec « All or nothing » à nouveau en duo avec Clementine Delauney. Un moment plus doux qui apporte du bonheur. Un petit « Burning bridges » avec Eike Freese (Dark Age) simple mais agréable qui poursuit cet opus bien sympathique en fait.
On termine avec du bon speed à l'ancienne sur un « Follow the sun » et le retour d'Hansi Kursh (Blind Guardian) pour un duo efficace qui donne le sourire !!

Conclusion : Pour ses 30 ans d'activité l'ami Kai se sera fait plaisir et aura réussi à satisfaire ses fans avec du sans surprise mais qui fait un effet bienfaisant!! Un bon anniversaire que voilà !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 937 fois