Chronique

POWER QUEST - FACE THE RAVEN / Auto Production 2016

Cinq ans ! C’est le temps qu’il aura fallu à Steve Williams (claviers) pour faire continuer sa quête avec Power Quest. En effet, le groupe avait splité en 2011 après un « Blood Alliance » de haute volée. L’envie, le besoin et la demande des fans se faisant, le groupe se reforme en secret et vient nous offrir, via sa nouvelle formation (toutes les infos sur www.power-quest.co.uk), avec un EP autoproduit. Pas de label pour relancer la machine mais une motivation à tout casser.

Intronisé par le single et premier titre de cet EP, « Face the Raven » est forcément celui de la Next Gen si on peut en parler comme ça. Gros riff, un Ashley Edison au chant qui arrive voix haut perchée, et le morceau s’embrase pour nous plonger dans un power metal avec un refrain imparable. Une structure reprenant les basiques du groupe, le tout dans un esprit de single, ouvrant la porte à plus de personnes. Tous les musiciens sont mis en avant à travers cette production pro (rare chez les auto production malheureusement) - dernière faite dans les Studios londoniens de Alessio Garavello (ex-chanteur du groupe).
Le second titre quand à lui est un clin d’oeil, voire même un remerciement du groupe pour le soutient de ses fans. Il se nomme « Coming Home (Sacred Land II’) ». Vous l’avez compris ce retour dans le passé, est un beau présent pour le futur du groupe. La touche du groupe est là: intro au synthé, break, harmonies et c’est partit pour une rythmique endiablée boostée par cette ligne directrice et magnifique de la première partie. Bonus, Alessia vient poser sa voix aux côtés d’Ashley ce qui harmonise le tout et nous propulse quasiment au septième ciel. Un vraie pépite comme le groupe a su si bien les faire jusque là, alternant les ambiances, les mélodies et les rythmes, le tout avec légèreté et dynamique.
Le troisième est dernier morceau de ce EP est un titre revisité du groupe et mis au goût du jour avec le nouveau chanteur, et nouvelle équipe. titre au combien évocateur et symbolique pour ce combo anglais avec un « Blood Alliance ».

Conclusion: Un EP disponible en petites quantités, et numérotées, que le fans s’arracheront (il est quasiment en rupture de stock à l’heure où j’écris) et qui annonce de beaux jours pour le groupe.
The future is shining bright and the Quest is going on !
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : Site de Power Quest
Vues : 776 fois