Chronique

KAYSER - IV - BEYONF THE REEF OF SANITY / Listenable records 2016

Kayser recycle l’artwork de Read your enemy pour son quatrième opus. Mais plutôt que contenter leur fanbase, les suédois abandonnent le groove du stoner pour se focaliser uniquement sur leur Thrash de garage, heavy et viril.

Un virage inattendu
Dans cette métamorphose, le quintet se défausse de sa meilleure carte pour jouer le même schéma stéréotypé et répétitif. Entre l’accrocheur-mais-déjà-très-cliché Beyond the reef of sanity et Debris(of a dream, je n’ai trouvé qu’un métal de bar bon à animer des parties de billard.

Thrash FM serait une expression qui colle assez bien à la musique. Et c'est bien trop juste pour supporter le poids des 13 minutes de The silent serenade (quelle idée ?!).

Un rien de fan service
Ce qu'il manquait étaient des titres comme Allergic to life et Dusk, bien pêchu et bien charpenté. Il manque le pep's, il manque de la richesse pour donner de la couleur et de la verve à cet ensemble bien monotone.

Conclusion : Pour faire simple : je passe mon tour. Beyond the reef of sanity est un bon album pour qui n’a pas déjà fouillé de fond en comble le bord populaire du Thrash. Tablez sur One man army pour vous faire une bonne idée de ce qu'il vous attend, sait-on jamais, les goûts, les couleurs...

Quoi qu'il en soit, Kayser peut faire mieux qu'imiter Spiritual Beggars, pensez donc à poser vos oreilles sur Read your enemy !

1) Beyond the Reef of Sanity
2) Asphalt and Suicide
3) I Sold My Soul (for your dream)
4) Old Blanket
5) Through The Darkness
6) One Man Army
7) Debris (of a dream)
8) The Silent Serenade
9) Allergic to Life
10) Dusk

 
Critique : Weska
Note : 5/10
Site du groupe :
Vues : 670 fois