Chronique

PRETTY MAIDS - KINGMAKER / Frontiers records 2016

Depuis quelques années nos Danois semblent avoir retrouver une certaine sérénité due à un retour en grâce face au public. Il faut dire que nos amis n'ont jamais renoncé et à force de travail acharné retrouvent les sommets. Aller voici la suite de leur aventure.

Une intro un peu inquiétante nous accueille avant de balancer « When God Took A Day Off ». Du pur Pretty Maids qui nous est dévoilé avec toujours cet exquis Ronnie Atkins très en voix. Une entrée en matière convaincante ! A la suite la title track débarque en mode rouleau compresseur. Oui « Kingmaker » ne rigole pas et nous offre un bon mid tempo moderne qui se fait remarquer.
On poursuit avec la plus soft mais rythmée « Face The World » qui nous montre ce style si particulier que le groupe à su nous proposer durant sa carrière. Sucrée et délectable. « Humanize Me » nous offre un mid tempo entre mélodie et passage plus heavy qui sied parfaitement au groupe. Très moderne dans ses sonorités ce titre file un peu les chocottes mais est pour moi un des meilleurs de cet opus !!
La ballade « Last Beauty On Earth » arrive et fait son travail sans forcément être plus marquante que cela. Un moment doux avant de repartir ! Celle ci se nome « Bull's Eye » et envoie ce qu'il faut ! Un refrain super mélodique et voilà le tour est joué. Un très bon titre sans prétention mais efficace !
Un gros mid tempo débarque avec « King Of The Right Here And Now » qui là encore fait son boulot sans forcément en faire plus. Le groupe joue en mode automatique et livre des compos certes bonnes mais sans prise de risque. « Heavens Little Devil » prend le relais sur du mélodique sympathique qui varie les dires.
Début calme pour « Civilized monsters » qui se transforme en un single potentiel avec son métal rythmé et bien ficelé. Là encore les qualités de notre combos nous sautent aux oreilles pour un super résultat ! Enfin !! Et avec « Sickening » on ne change pas de qualité avec encore un super titre au potentiel énorme. Nos Danois nous ont gardé le meilleur pour la fin !
D'ailleurs la voici avec un étonnant « Was That What You Wanted » moderne mais bancale qui tombe à l'eau. Dommage.

Conclusion : Pour son nouvel opus Pretty Maids n'aura pas trop forcé son talent en jouant sur ses qualités sans apporter quoi que ce soit de nouveau. Pas mauvais juste bon, pour passer un bon moment avec ces vétérans toujours en forme. En attendant mieux...
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 739 fois