Chronique

PRIDE OF LIONS - FEARLESS / Frontiers records 2017

Il aura fallu encore une fois 5 années pour que notre duo nous sorte le successeur du très bon 'Immortal'. Le voici donc entre nos mains et ne perdons pas de temps pour le découvrir.

Début très Aor et presque celtique pour « All i see is you » qui permet de retrouver notre groupe dans ce qu'il sait faire de mieux. Rien de révolutionnaire ni d'excitant, juste un bon morceau pour refaire connaissance. On poursuit sur un « The tell » en mode mid tempo mélodique typique de notre duo. Juste sympa.
Pour l'instant ce début est pas mal mais manque un peu de grandiose, est ce que « In caricature » va nous apporter ça ? Et bien pas vraiment. Un titre plus rythmé et gavé de belles mélodies mais à qui, il manque ce petit plus qu'Immortal' possédait. Reste un moment sympa avec son apparenté à Toto. « Silent music » ne va pas améliorer les choses avec ce mid tempo très 80'. Pas que le morceau soit mauvais mais il semble déjà si entendu que rien ne sort de là. Reste une belle perf de Toby Hitchcock toujours aussi envoûtant !!
Voilà enfin un titre qui envoie : « Fearless » est un pur produit hard rock, qui bien sur n'en oublie pas ses charmes Fm. Voilà enfin oui de quoi se satisfaire et sortir de la routine. Place à la première ballade avec « Everlasting love » qui est convenue et même si elle fait son boulot, elle ne vous chamboulera pas non plus.
Début calme pour « Freedom of the night » chanté avec beaucoup de délicatesse par Jim Peterick. La suite s'enflamme et délivre un super titre qui te fait taper du pied avec plaisir. « The light in your eyes » retrouve la pseudo ballade si chère au groupe. Juste agréable.
Le hard rock revient avec un groovy « Rising up » qui fait le boulot. Du bon rythme et un Toby exquis et nous voilà repartis au ciel ! « The silence says it all » malgré son début tout doux nous livre un moment rythmé qui envoie des pieds et poursuit sur la bonne voie cet fin d'opus.
Nouvelle ballade avec « Faster than a prayer », classique mais bien fichu qui fonctionne. Un doux moment qui fait du bien. On termine sur « Unmasking the mystery » une ballade cucul qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Bien dommage.

Conclusion : Pour son grand retour notre duo magique aura pondu un album standard gavé de belles mélodies et fort bien exécuté, mais qui manque de ce petit plus pour faire la différence. Dommage. Rendez vous dans 5 ans...
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 246 fois