Chronique

RAVEN AGE - DARKNESS WILL RISE / BMG 2017

Je vais faire le feignant pour une fois ! Pour ceux qui désirent en savoir plus sur RAVEN AGE, allez jeter un coup d’œil à l’interview faite par notre nouvelle recrue ! Na !
Ce jeune groupe anglais, après plus de huit années d’existence sort enfin son premier opus, « Darkness Will Rise ».

Bien qu’étant étiqueté « Metalcore », il faut dire que le groupe a sa propre vision du style. Une vision plus douce, plus rock, qui peut-être fera fuir les puristes. Mais pour ceux comme moi qui suivent ce style de très très très loin, ça intrigue et intéresse. Le groupe ne pratique certes pas le growl mais sait envoyer du riff qui tâche !
A l’écoute de « The Merciful One », « The Death March » ou encore l’intro de « Eye Among the Blind », on sent bien que les gus en ont dans le slip et qu’il n’est pas necessaire de gueuler pour faire du « métalcore ».
Point plutôt positif donc car le groupe joue avec ses atouts et fait ce qu’il sait faire. Ni plus ni moins. La prod est soignée, chaque instrument est à sa place ce qui est plaisant et encourageant ! J’ai entendu des trucs biens biens pires venant de groupe ayant plus de bouteille !

Mais malgré ce côté « bollocks », le groupe laisse aussi éclater son sens de la mélodie. Le premier extrait « Salem’s Fate », du haut de ses sept minutes en est un bon exemple. Une intro lente, mélodieuse qui lance in fine un morceau changeant mais très bien dosé vu la longueur. Un côté progressif vite mis en avant. Cette démarche sera la même tout au long de l’album, un point d’honneur du groupe en quelques sortes. Tout est hyper mélodieux : les arpèges, les riffs, les lignes de chant, tout !

Il y a cependant un « mais ». Et ce « mais » c’est le chant. Comme vous l’avez compris le chant est mis en avant par son aspect mélodieux et non brutal, et j’affirme que le chanteur est bon, là n’est pas la question. Il chante juste et sa tessiture est agréable à l’oreille mais vous devrez repasser si vous chercher la puissance.
Pas de growl ok, c’est un choix, mais le manque d’éraillement ou quelque autre effet dans la voix pouvant montrer une puissance sont absents. Du coup ça a parfois tendance à donner un effet mou…
C’est pas grand-chose mais ça impacte pas mal le rendu.

Mais mis à part ça, le groupe sait envoûter avec une musique bien ficelée, mature. Ça reste plaisant à écouter, et pour un premier album j’ai vu BIEEEENNNN pire. Alors mention Bien pour les British !
 
Critique : SBM
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site Officiel
Vues : 132 fois