Chronique

BLISS OF FLESH - EMPYREAN / Listenable records 2017

Ils sont français, ils aiment le Black/Death métal, et achèvent avec Empyrean une triologie sur le thème de la Divine Comedie.

Mais avant tout, Bliss of Flesh respecte la tradition française des bons groupes de métal. Cet art de mélanger les influences, ce sens de l'accroche. Il faut ainsi écouter la proposition du titre Ascension dont la lourdeur croise ce rien de rien de progressif qui révèle tout le potentiel du groupe. Il donne l'impression qu'il n'y a pas tellement de frontière entre Behemoth et des groupes aux sensibilités plus lointaines comme Primordial, Gojira ou encore Cradle of filth.

Si la formule marche, c'est aussi parce que le groupe a ses propres traceurs. Les choeurs fantomatiques sont à glacer le sang, tout comme la production autour de la voix. Les solis de guitare sont assez inattendus et ajoutent ce fameux supplément d'âme qui donne envie d'y revenir. EMPYREAN Last Kingdom et Renunciation sont vraiment d'excellents titres dont les touches heavy pourraient en réconcilier plus d'un avec le blackened death metal.

Un seul conseil pour conclure, gardez bien ce groupe en tête !

Tracklist :
1)ASCENSION
2)PENITENT
3)AGNUS DEI
4)EMPYREAN - Last Kingdom
5)EMPYREAN - Miserere Mei
6)APOSTASY
7)EXERCITUS CAELORUM
8)RENUNCIATION
 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe : Page facebook
Vues : 220 fois