Chronique

ORDEN OGAN - GUNMEN / AFM records 2017

Retour des allemands adeptes du, devinez-quoi, power metal. Le manque d'inspiration de Ravenhead m'avait laissé stoïque au point d'en abandonner la chronique, mais cette fois-ci, pas question de se défiler. Alors j'y vais pour ce sixième album, qui, il faut le reconnaître, remets un peu de piment dans la sauce.

Du métal à chanter ET à headbanger
Le groupe renoue en effet avec un style direct, plus riffu et surtout plus heavy. Exit les ballades. Gunmen, c'est feu d'artifices à tous les étages, des thèmes musicaux clair et des refrains plus épiques que jamais. Vampire in ghost town et Come with me to the other side me frappent à chaque lecture. Ce sont les véritables temps fort de et le lien avec le thème far west.

La grande force de l'album, c'est surtout la vivacité et la joie. Malgré des titres au nom pas très enthousiasmant, chacun se chante avec entrain et passion comme un hymne. Le groupe ne manque pas de talent avec de délicieuses pièces de plus de six minutes, comme Files of sorrow qui ne ferait pas tâche à côté du plus énergique des Avantasia.

Dommage que ça et là, la production se montre un peu poussive et utilise des sons synthétiques particulièrement démodés. Je vous invite donc à dépasser l'a priori du clip Gunman qui ne reflète pas du tout l'ensemble de l'album.

Quoiqu'il en soit, Orden Ogan a mis les bouchés double pour redonner de l'âme à son métal. C'est du bon power fait maison par un Seeb Levermann qui sait où il va. C'est punchy, ça donne la banane et ça s'appelle surtout reviens-y-coco !

Tracklist
01. Gunman
02. Fields Of Sorrow
03. Forlorn And Forsaken
04. Vampire In Ghost Town
05. Come With Me To The Other Side (feat. Liv Kristine)
06. The Face Of Silence
07. Ashen Rain
08. Down Here (Wanted: Dead Or Alive)
09. One Last Chance
10. Finis Coronat Opus
 
Critique : Weska
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 450 fois