Chronique

ALICE COOPER - PARANORMAL / EAR Music 2017

La légende is back, après sa parenthèse Hollywood Vampire, pour son 27ème album !! Et oui notre Vincent Furnier n'en a pas encore fini avec nous et c'est tant mieux. Il faut juste espérer que cet album soit à la hauteur, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas.

Un début calme ouvre « Paranormal », qui nous plonge par la suite dans un hard rock classique très 70', qui évidement sied à merveille à Alice. A noter la participation de Roger Glover (Deep Purple) à la basse. Un titre plutôt mélodique qui me plaît beaucoup ! Après ce très bon début on continue toujours baigné dans cet ancien temps avec un rythmé « Dead flies » qui est du pur Alice Cooper. Un plongeon dans son passé qui surprend mais fait du bien.
Puis sans rien lâcher « Fireball » arrive dans son style très psychédélique avec beaucoup d'effets sur la voix. Du pur 70' à fond les ballons. Pour l'instant cet opus est un véritable bain de nostalgie qui fait un bien fou !! Vite vite la suite avec « Paranoiac personality » assez drôle, elle colle parfaitement au répertoire du Monsieur ! Entre fun et horreur, bref, Alice Cooper quoi !!
« Fallen in love » est un boogie endiablé avec en prime un Billy Gibons (ZZ Top) qui vient gratter sa 6 cordes avec classe. La très bien nommée « Dynamite road » arrive avec son rock décapant qui prendra toute sa saveur sur les longues routes ensoleillées des States.
Un gros mid tempo psychédélique nous est proposé avec « Private public breakdown » qui ne va pas nous faire sortir de ce retour en arrière. Mais on s'en fout puisque c'est bon ! Un peu de décalé à souhait !? « Holy water » est là pour ça avec son rythme et ses cuivres sans oublier son refrain chantant. Cette petite ritournelle va sûrement mettre le feu lors des prochains concerts !! Du pur bonheur en musique !!
« Rats » est un rock n roll endiablé si efficace qu'il ne vous quittera pas de si tôt ! Là aussi en concert ça va être le feu !! Quand Alice fait du Alice il est impérial ! On termine et oui déjà avec « The sound of A », une sorte de ballade planante à la Pink Floyd qui accentue l'apparenté 70'. Un bon moment planant !!
A noter, je n'en ai pas parlé mais chose rare est exceptionnelle c'est Larry Mullen Jr (U2) qui s'occupe de la batterie sur cet opus et quel bon boulot !! Ça a du le dégourdir un peu le bougre !!

Place au cd bonus avec deux titres composés et enregistrés par le line up d'origine (et oui il y a en bien eu un) avec tout d'abord « Genuine American Girl » un pur morceaux façon 60' qui pourrait faire penser qu'il date de cette époque ! Son refrain à la Beach Boys est un régal ! Ensuite « You and All of Your Friends » plus pop rock est un brin en dessous. Dommage.
Pour finir 6 titres lives enregistrés à Columbus qui restent sympathiques mais dommage qu'Alice ait choisi du plus qu'évident !! « No nore Mr nice guy » « Under my wheels » « Billion dollar babies » « Feed my Frankenstein » « Only women bleed » et « School's out »


Conclusion : Pour son retour aux affaires depuis 2011, Alice Cooper semble être tombé sur la machine à remonter le temps et nous propose un véritable bain de nostalgie prenant et planant qui fait son effet. Oui notre maître de l'horreur est bel est bien en grande forme et avec des opus pareils personne ne peut le contredire !! Une très, très bonne surprise !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 112 fois