Chronique

KEE OF HEARTS - KEE OF HEARTS / Frontiers records 2017

Sous ce patronyme 'ingénieux' ce cache un duo fort intéressant, puisque on y retrouve Kee Marcello (Europe) à la guitare et Tommy Heart (Fair Warning / Soul Doctor) au chant. De quoi dresser les poils sur les bras !! Alors pourquoi attendre plus longtemps ??

Dès l'entame de cet opus avec « The storm » on y trouve un Hard Fm de qualité assez proche d'un Fair Warning. Un titre bien ficelé, bien mené par un Tommy toujours aussi bon, mais qui manque de prise de risque. A la suite « A new dimension » apporte une confirmation. Le duo ne cherche pas à se réinventer mais à produire ce qu'on attend de lui sans plus. Dommage et surtout encore plus car je trouve Kee très en retrait presque transparent.
La guitare se fait plus présente sur le début de « Crimson dawn » qui offre un mid tempo mélodique typique. Oui c'est bien Tommy Heart le grand gagnant de ce projet ! Alors oui les titres sont très sympa et se laissent écouter avec beaucoup de plaisir mais j'en attendais un peu plus quand même. « Bridge to heaven » continue sans apporter quoi que se soit de plus. Ça déroule comme sur une autoroute. Les amateurs de bon Hard Fm seront comblés car le travail sur les refrains est très agréable.
Et voilà que débarque « Stranded » avec un peu plus de rythme ce qui est une bonne chose. Je reste tout de même déçu de voir à quel point Kee Marcello sert à rien dans cet album !! Il est très en retrait derrière la voix de Tommy, il n'apporte rien niveau compos (en tout cas pas de personnalité) et est transparent niveau solo !! Pourquoi l'avoir choisi alors !!!??? N'importe quel faiseur chez Frontiers aurait pu en faire de même !!!
Place à de la douceur avec « Mama don't cry », un mid tempo mélodique classique, qui passe bien. Puis « Invincible » prend la suite dans une veine similaire. C'est dur de trouver des choses à dire tant les morceaux se ressemblent.
Un gentil piano arrive avec une grosse guitare pour « S.O.S » qui pourrait presque passer pour du Magnus Karlsson (Allen/Lande...) . Toujours rien d'exceptionnel (je crois que ça ne sert à rien d'espérer) ni même de personnel (là aussi on peut faire une croix dessus), juste du sympa aussi vite écouté qu'oublié. « Edge of paradise », pourrait presque servir à rien tant elle est banale ! Quelle désillusion !!
J'espère que les deux dernières feront mieux ! « Twist of fate » pour commencer est très enjouée ce qui déjà change car des titres comme celui là on en a pas eu beaucoup. Déjà un bon point. Et « Learn to love again » qui garde un bon rythme et termine cet opus sur une note positive.

Conclusion : Voilà un nouveau projet formaté à fond les ballons, qui n'a aucune personnalité et qui sous exploite ses musiciens (Kee en tête et très largement). Alors oui cela reste attractif et bien fait, plaisant à écouter mais sans intérêt. Comment vendre des noms sans y mettre leur patte !! Bien dommage !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 67 fois