Chronique

VANDENBERG\'S MOONKINGS - MK II / Mascott records 2017

Andrian Vandenberg revient avec son groupe pour nous présenter la suite de son premier effort sorti il y a 3 ans. Je suis plutôt heureux de le retrouver et ainsi poursuivre ses aventures.

Ça commence avec le mid tempo « Tightrope » qui retrouve le hard rock classieux du premier opus. Pas de gros changement donc, ce qui permet de se replonger sans effort. Un début prometteur. A la suite « Reputation » prend plus de rythme. Un bon titre de Blues rock qui devrait vite trouver sa place sur les prochaines set list du groupe.
« Angel in black » et son début calme nous propose un titre très proche du bon vieux Whitesnake ! Un très bon moment qui envoie des pieds avec un bon gros feeling. Et on continue dans le bon gros Hard Bluesy avec « The fire » qui durant 7 minutes revisite ce qui se fait de mieux dans le genre.
La ballade « Walk away » arrive en mode acoustique et prolonge ce voyage dans les 70' tout en gardant les pieds dans l'actualité ! Puis pour s'en remettre « All or nothing » débarque avec son groove monstrueux. Avec son esprit Led Zeppelin elle nous enivre de bonnes sensations !
« What doesn't kill you » débute plutôt de manière soft pour nous proposer un mid tempo mélodique plein de feeling. Plus US que le reste, elle offre un bon petit moment, où à nouveau l'ombre du Serpent Blanc plane. La Bluesy « Ready for the taking » prend le relais et elle aussi aurait très bien pu apparaître sur un opus de David Coverdale.
« New day » plus énergique permet de taper du pied et devrait elle aussi faire des heureux en concert. Un super titre plein de vie que voilà !! Et « Hard way » poursuit dans la même veine. Du pur rock comme on l'aime.
« Love runs out » enfonce encore un peu plus le clou avec son rock boogie chaud chaud !! Et on termine avec « If you can't handle the heat » un mid tempo sympa qui clôt sur une bonne note ce nouvel opus.

Conclusion : La confirmation attendue est en quelque sorte là. Un deuxième opus réussi qui fait le taf mais à qui il manque un peu plus de recul vis à vis de Whitesnake pour être totalement convainquant.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 120 fois