Chronique

ETERNAL FLIGHT - RETROFUTURE / Massacre records 2017

L’éternel défenseur du heavy metal Français revient pour son 4ème opus et une toute nouvelle équipe ! Un retour sur le devant de la scène alors que perso je n'y croyais plus.

On débute par « Ante-dote » une courte intro qui nous lance sur la très Priestienne « Poison » ! Quel plaisir de retrouver Gérard Fois en voix qui certes veut en faire un peu trop mais il le fait avec le cœur ! A la suite « The journey » retrouve ce qui m'a toujours plu chez nos Frenchies ! Un heavy racé et mélodique qui fait taper du pied. Il est bon de constater que malgré le grand changement de personnel, on retrouve bien la patte du groupe.
Avec « Retrofuture » on lorgne vers le coté plus progressif du groupe. Un aspect que j'ai toujours beaucoup aimé. Cela permet à Gérard d’être plus large dans son spectre vocal. « Nightmare king II » retrouve du rythme et des aigus, mais pas pour longtemps ! Une ambiance plutôt inquiétante arrive pour nous offrir un moment épique bienvenu en cette période d'Halloween !
« Machine god » débarque mais n'arrive pas vraiment à m'accrocher avec son faux rythme et ses changements trop complexes. Intro au piano pour « Routine of darkness », une petite ballade triste au possible qui ne respire vraiment pas la joie. Un moment qui ne peut laisser indifférent.
Le mid tempo « Sinner » continue dans une ambiance toujours un peu malsaine cet opus. Pas évident aux premières écoutes. Le pur heavy métal arrive avec un « Danger calling » efficace qui ne fait pas dans la dentelle !!
Et ça continue de plus belle avec « Succubus » qui a la particularité de voir le grand John Macaluso (Ark, Malmsteen) à la batterie. Un très bon titre que voilà. La plus saccadée « Labyrinth » prend le relais et voit un refrain très mélodique étonnant.
« Pandora's box » retrouve le coté prog complexe. Heureusement que le refrain plus conventionnel à la King Diamond arrive tout en accentuant cet aspect lugubre. On termine par un « Angels of violence » plutôt direct et sans concession avec à nouveau John Macaluso !

Conclusion : Pour son nouvel opus Eternal Flight aura fait du plus complexe qu'il n'y paraît ! Un opus intéressant qui demande plusieurs écoutes pour se découvrir. Encore du bien bon boulot pour nos Français !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe : Facebook du groupe
Vues : 101 fois