Chronique

JEFF SCOTT SOTO - RETRIBUTION / Frontiers records 2017

Décidément notre Jeff Scott Soto est plus qu'occupé, entre son groupe (Soto) son projet prog (Sons Of Apollo) le voilà de retour avec un opus solo (JSS). Mais où trouve t'il le temps !? A noter le retour du fils prodigue (Howie Simon) à la guitare pour je l'espère un album qui va envoyer des pieds !!

On commence fort avec « Retribution » qui nous assène un sacré riff bourru. On sent la volonté de JSS de renouveler son son, de se moderniser et d'envoyer du lourd !Un bien bon moment pour débuter. A la suite « Inside outside » se veut plus rythmé et groovy grâce à une basse plus en avant. Il est bon de constater que notre homme aime vivre dans l'air du temps et on constate à nouveau que tout lui réussit.
« Rage of the year » poursuit avec cette envie d'en découdre qui prend aux tripes ! Encore un très bon titre qui sur scène prendra toute sa dimension ! La plus pop « Reign again » arrive avec ses sonorités 80' qui colle si bien au personnage ! Du Fm qui passe bien et permet de se varier. Place à la ballade « Feels like forever » qui est assez traditionnelle. Un moment calme juste là pour être là.
Avec « Last time » on retrouve du rock fort (pas de blague qui sent mauvais) mais qui peine face au premier titre de cet opus, et « Bullet for my baby » doit remettre l'album sur le bon chemin ! C'est un mid tempo groovy qui débarque et même si il ne relève pas le rythme il apporte de bonnes choses.
La deuxième ballade arrive et ne va pas sauver notre ventre mou. Malgré les jolies notes de piano qui font leur effet « Song for joey » n'arrive pas au bon moment. Il en reste tout de même une très jolie chanson touchante. On essaie de sauver les meubles avec enfin un « Breakout » qui envoie !! Là je dis oui !!
La Fm « Dedicate to you » arrive et nous replonge au début de la carrière de notre homme. Sympa et nostalgique. On termine avec « Autumn » (qui n'a jamais été autant d'actualité), une dernière ballade acoustique qui finit de façon calme et chaleureuse.

Conclusion : Pour son nouvel opus solo Jeff Scott Soto aura fait du bon boulot malgré son ventre mou qui plombe un peu les très bonnes intentions du départ. Pas exceptionnel mais fait le taf.
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 62 fois