Chronique

CRISIX - AGAINST THE ODDS / Listenable records 2018

Crisix est un groupe de thrash espagnol que j'avais découvert pour son troisième album From blue to black sorti en 2014. C'était punchy, énergique, assez second degré, et pourtant, passé l'euphorie de la découverte, je n'y suis plus revenu après l'écriture de la chronique. Against the odds est une occasion de se remettre dans le bain.

Les retrouvailles sont plutôt froides. Crisix avait une interprétation assez variée du thrash sur l'album précédent, et un certain modernisme inspiré entre autres de Lamb of God. En opérant un brutal retour aux sources, les espagnols ne font pas que jeter leur atout différenciant, ils brident le chant de leur clé de voûte Julián Baz, cantonné au chant éraillé du premier thrashos venu. Comme si le groupe avant à contre-courant de lui-même. Against the odds ? tu l'as dis bouffi.

Get out of my head
Quatre secondes. C'est le temps exact pour se rendre compte que Crisix est retourné au Thrash dans sa formule la plus basique et la plus méchante. Comme un coup de marteau, l'ensemble du crew ponctue le refrain d'un chant à l'unisson typique du hardcore. Cette marque de fabrique est utilisée de façon bien plus parcimonieuse sur cet opus. C'est pourtant là où le groupe est encore le meilleur puisque Perseverance reste à mon goût ce qu'Against the odds aura de plus sympa à proposer.

Prince of saiyans
Côté texte, Crisix garde ce ton psycho-déconne inspiré du Suicidal. Ne soyez donc pas surpris de retrouver une référence à Game of thrones, Alien, ou encore Dragon Ball Z avec ce titre Prince of Saiyans, qui commence pas la triste mélodie de l'OST "Goodbye, Son Goku". Mais à en faire un titre de chanson, autant s'y retrouver. Hors si le chant se distingue mal du reste, il reste la même bouillasse thrash que sur le reste de l'album. The North remembers offre toutefois une fin d'album avec du panache avec du metalcore qui tape et un soli heavy dévastateur. Leur joker pour mettre le feu en live.

Mis bout-à-bout, il n'y a pas vraiment de raisons de revenir vers Against the odds une deuxième fois. Crisix est un groupe authentique, qui fait avant tout ce qu'il aime, sans forcément chercher à se creuser la soupière. Sympa mais sans plus comme dirait l'autre.

Line-up :
Juli Bazooka: Vocals
Javi Carry: Drums
B.B. Plaza: Guitars
Albert Requena: Guitars
Dani Ramis: Bass

Tracklist
1)Get Out Of My Head
2)Leech Breeder
3)Technophiliac
4)Perseverance
5)Xenomorph Blood
6)Prince Of Saiyans
7)Leave Your God Behind
8)Cut The Shit
9)The North Remembers

 
Critique : Weska
Note : 4/10
Site du groupe :
Vues : 50 fois