Chronique

TRUST - DANS LE MEME SANG / Verycords 2018

Pour son énième retour aux affaires la légende Française aura tout d'abord fait une très grosse tournée avant de sortir un très bon (mais très court) live enregistré au Hellfest, et voilà enfin l'album !! Alors je tiens à préciser que je ne connais rien au groupe, mais cela n'est pas une raison pour ne pas en parler.

On commence fort avec « Ni dieu, ni maître » qui ouvrait déjà leur concert sous le nom d' « Archange ». Un titre fort qui pulse grave et grâce au son concocté par Mike Fraser (Ac/Dc) envoie du rock du vrai ! Un boogie chaud de chez chaud débarque avec « Democrassie » (là aussi joué durant la tournée) qui se rapproche fortement d'un bon vieux Ac/Dc des familles. Le duo Nono/Bernie est en grande forme et cela se sent à chaque instant. Le groupe est là et bien là !
« Fils de pute, tête de liste » déboule toute guitare heavy en avant ! Ici ça sent le règlement de compte ! Pour cela Bernie n'a pas perdu sa verve et sa rage, un très bon point pour lui. Arrive « Déjà servi » qui lorgne largement vers un Johnny Hallyday (On se rappelle que Nono fut son guitariste durant 7 ans) ! Un très bon titre de rock plus mélodique avec un super refrain aidé par des chœurs féminins étonnants. Perso j'adore !
« Le gouvernement comme il respire », est là encore plus rock que Hard mais fait le boulot avec sa bonne humeur malgré un texte sérieux. Grosse surprise avec « J'm'en fous pas mal » une reprise d'Edith Piaf qui va faire grincer des dents les puristes. Perso je la trouve très réussie et Bernie est plus que convainquant.
Après ce moment calme et surprenant le rock refait son apparition avec « L'exterminateur » et son riff typiquement Nono !! Un bon en arrière qui fait du bien !! Du Trust du vrai qui met tout le monde d'accord !!
Un peu de douceur avec « Christique » qui là aussi passe très bien. On sent vraiment que le groupe est en verve et que le duo semble s’être retrouvé ! Et tout en restant dans du mélodique « Dans le même sang » arrive et livre un grand moment avec un Bernie plus posé mais toujours offensif ! Et bien je suis plus que ravi par tout ce que j'entends c'est varié et inspiré !
Un peu de chaleur de Colombie avec un « Caliente » qui peut paraître à côté de la plaque mais quand il se durcit le ton devient vindicatif à souhait ! « Demande à ton père, demande à ta mère » est un bon rock bluesy des familles sur lequel Nono fait des étincelles (comme sur le reste de l'album je vous rassure). Ayant, elle aussi, passé l'épreuve de la scène, c'est un gage de sa qualité. Le punk des Sex Pistols s'invite sur un « F-Haine » qui ne fait pas dans la dentelle. Un direct dans ta gueule qui montre que nos Papys ont encore du jus !!
On finit avec un très Ac/Dc « Où sont passés les anges » qui envoie des pieds et clôt de façon admirable cet opus dont je n'en attendais pas autant !! La très bonne surprise de ce début d'année !!

Conclusion : Voilà une très bonne surprise pour moi ! Je ne savais pas trop quoi attendre de cet opus, mais force est de reconnaître que celui-ci est du pur bonheur !! Du très bon rock gonflé à bloc inspiré et efficace qui fait passer un excellent moment ! La légende est encore en vie et c'est rassurant après tout ce qu'elle a vécu !
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 1205 fois