Chronique

FIVE FINGER DEATH PUNCH - AND JUSTICE FOR NONE / Eleven seven music 2018

Voici une des sorties des plus attendue de cette année, car le groupe ne cesse d'exploser et après quelques déboires avec son chanteur, semble être revenu plus fort et soudé que jamais. Alors allons découvrir ça rapidos !!

Et voilà qu'on part à l'aventure de ce nouvel opus qui dès « Trouble » démontre que nos lascars n'ont pas ralenti le rythme, ni amorcé une évolution drastique. Non FFDP est reconnaissable entre mille et délivre ce métal US burné à mort. Voilà déjà un fait qui rassurera les nombreux fans du combos, mais qui peut 'attrister' ceux qui comme moi espère une petite évolution de leur part.
La poésie est toujours bien présente avec des Motherfuckeur à tour de bras, rien de nouveau là aussi. Yvan Moody est très en voix avec toujours ces relents de Corey Taylor en voix hurlée. Notre homme semble avoir vaincu ses démons et c'est tant mieux !
Les titres s’enchaînent sans réel temps mort ce qui renforce cette impression de baston. Des titres pas vraiment variés car on retrouve surtout du rentre dedans plus ou moins mélodique entrecoupé de quelques ballades typiques du groupe (La western « Blue on black » très réussie).
Bref musicalement un opus de pur FFDP, comme ils le font depuis leur début.
A de rares exceptions près (l'électro « Sham pain » l'étrange final « Bloody ») celui ci apporte ce que leurs fans recherchent !! Les titres sont tout de même inspirés et évitent autant ce peut d’être rébarbatifs et aussi trop déjà entendus. Un très bon point. Ici tout est taillé pour mettre le feu en concert là où le groupe est à son meilleur.
Je terminerai en parlant de la production qui est une fois de plus puissante mais très claire, du très bon travail !
A noter la version deluxe avec 3 titres supplémentaires dans la droite lignée des autres.

Conclusion : Vous aurez donc compris qu'avec ce 7ème opus, nos Américains ont réalisé ce qu'ils savent faire sans grand plus mais avec talent. C'est pas aujourd'hui que la tornade FFDP va s’arrêter !
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 186 fois