Chronique

HARTMANN - HANDS ON THE WHEEL / Pride & Joy music 2018

C'est toujours avec un immense plaisir que je découvre un nouvel opus du sieur Oliver ! Un artiste qui depuis son départ d'At Vance a développé son univers avec une très belle collection d'opus de haut vol ! J'espère qu'il va toujours en être de même.

Un début ambiancé ouvre « Don't want back down » qui se développe petit à petit et nous offre un doux titre rock qui pose de bonnes bases. Une entrée en matière réussie qui ne demande qu'à découvrir la suite ! « Your best excuse » est donc celle ci. Un moment plus rythmé qui fait taper du pied et prendre beaucoup de plaisir !
On continue avec « Cold as stone » et son esprit 80'. Encore un très bon titre porté par un refrain efficace ! Oui on peut dire que les choses se passent bien et le single « Simple man » avec ses influences celtiques et son très grand Eric Martin (Mr Big) en duo font mouche !! Un pur régal !
« Last plane out » remet le rock sur les rails et envoie ce qu'il faut pour ne pas faire retomber la bonne humeur. Encore une fois c'est le panard complet ! La ballade « Soulmates » arrive et vous enivre de ses douces mélodies contées par la sublime voix sensible d'Oliver ! Juste beau et touchant !
Pour s'en remettre rien de tel qu'un « The harder they come » plutôt Heavy et viril ! Ici ça ne plaisante pas et jamais Oliver n'aura été aussi puissant en solo !! Mais quel résultat avec en plus ce refrain mélodique au possible ! La bonne surprise de cet opus !! On retrouve du plus habituel avec la très enjouée et à nouveau 80' « Dream world ». De quoi garder le sourire béa sur notre visage car quelle collection de supers titres !
Avec « I remember » on lorgne presque vers le funk et on groove sous ses lancinantes rythmiques. Un peu de nouveauté qui rafraîchit un album déjà parfait.
Puis « Lost in translation » se la joue couplet calme et refrain rythmé. Une habitude chez notre homme. Pas le titre le plus marquant : dommage !!
Par contre la ballade « The sky is falling » c'est une autre paire de manches !! Un superbe blues magnifiquement interprété par Mr Hartmann en état de grâce. Où quand l'homme et sa guitare ne font qu'un !
Et on termine ce super voyage avec « Heart of gold », une douceur sucrée avec juste guitare voix saupoudrée de quelques violons. On ne peut rester indifférent devant ça ! Une fois de plus juste sublime ! Merci pour tout !

Conclusion : Nouvel album et nouvelle réussite pour notre chanteur guitariste, qui ne cesse de nous émerveiller avec ses idées lumineuses. Une nouvelle preuve de son immense talent, qui ne vous quittera plus et va ambiancer votre été ! L'un de ses meilleurs travaux !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 142 fois