Chronique

THE MAGPIE SALUTE - HIGH WATER I / Mascott records 2018

Mais quel est ce drôle d'oiseau ? Et bien tout simplement le nouveau groupe de Rich Robinson, le génial ex guitariste des Black Crowes ! Depuis la scission avec son frère Chris, le voici armé de fines lames pour une nouvelle aventure musicale qui fait saliver d'avance ! Allez fini de patienter...

Après quelques secondes façon jeux du cirque romain, les guitares débarquent en mode gladiateurs et nous offrent un « Mary the gypsy » rock et chaud à souhait. Évidement l’apparenté avec le corbeau noir est inévitable mais ça reste fort bon ! A la suite c'est de l'acoustique qui nous vient. « High water » lorgne vers le folk aérien et rappelle logiquement Led Zeppelin. Oui Rich a souhaité voir large avec cet opus.
« Send me an omen » retrouve le côté rock 70' si cher à notre homme. On le sent revigoré et inspiré comme à ses plus beaux jours. L'équipe qui l'accompagne fait elle aussi un très bon boulot. Et c'est une guitare acoustique toute douce qui vient à nous pour « For the wind ». Mais ne vous attendez pas à une ballade sirupeuse, non c'est un mid tempo au refrain bien rock que voilà. C'est vrai que ça fait très Led Zeppelin mais comment peut-on être déçu par une influence !?
Place cette fois ci à la vraie ballade avec la planante « Sister moon » très 70' dans son esprit, et emplie d'une mélancolie somme toute Pink Floydienne. Juste beau et prenant. Pour s'en remettre « Color blind » arrive en mode acoustique mais plus hargneux. La petite guitare bluesy apporte une touche supplémentaire riche et intéressante.
Et en parlant de Blues le voici qui débarque le temps d'un « Take it all » incendiaire ! Que du bon !! Et la plus folk et US « Walk on water » ne nous refroidit pas avec son coté Rolling Stones.
Et le voyage se poursuit avec « Hand in hand » qui ne va pas nous faire changer d'époque. C'est sûr que les petits jeunes ne vont pas tout comprendre mais pour les autres c'est de l'or en barre ! « You found me » accentue l'aspect Américain avec cette très jolie ballade. On semble plongé au cœur du pays du soleil couchant. Une fois de plus ça vous emporte loin !
Le rock reprend ses droits avec un « Can you see » plutôt groovy. Et on termine avec « Open up » calme et acoustique qui monte quelque peu en puissance. Une fin sympa pour un album fort intéressant !

Conclusion : Si les Black Crowes vous manquent sautez sur cet opus, Rich Robinsson et ses nouveaux amis nous régalent de leur hard bluesy (et pas que!!) contagieux ! Inspiré et super bien interprété voilà de quoi satisfaire beaucoup de monde ! Une nouvelle aventure musicale au combien réussie, qui devrait voir sa suite débarquer d'ici l'année prochaine !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 76 fois