Chronique

UDO - STEELFACTORY / AFM Records 2018

Après sa parenthèse Dirksnider, pour définitivement tourner la page Accept le grand UDO revient pour un nouvel album solo plus métallique que jamais.

Le début de « Tongue Reaper » fait très Accept et la suite ne nous surprend pas ! Du pur Heavy metal comme notre nain hurleur nous le concocte depuis ses débuts. Après ce début efficace « Make The Move » arrive et ne change pas la donne d'un iota. Un riff et une ambiance très 'Living for tonight' d'Accept, qui me fait dire : Est-ce qu'il a vraiment tourné la page notre chanteur!?? Je dois dire que même si on se laisse prendre au jeu et que UDO a toujours évolué dans les pas de son ex groupe, là c'est quand même gros !
« Kepler Of My Soul » quand à lui est un lourd mid tempo aux ambiances orientales du plus bel effet. Un bien bon moment que voilà. La plus mélodique « In The Heat Of The Night » débarque et voit un Udo très posé pour un résultat fort convainquant ! Cet opus semble être marqué du sceau des bons albums.
Avec « Raise The Game » on retrouve du Heavy plus conquérant même s'il ne délaisse pas des subtilités d'arrangements. Là aussi ça dépote et notre Udo malgré son âge avancé est encore en grande forme et de sa voix si particulière envoie du bois ! Un petit « Blood On Fire » voit les choses s'adoucir pour envoyer du plus fort par la suite. Un bon mid tempo puissant et viril.
On accélère le rythme pour un simple et direct « Rising High » qui ne peut m’empêcher de penser à Accept ! Et sans beaucoup s’éloigner voilà « Hungry And Angry » plus rock et très 80'. Là encore la bande à Wolf Hoffamn vient fortement à notre esprit.
On baisse de rythme avec la trop convenue « One Heart One Soul ». Un titre en plus dira t-on. Du mélodique arrive avec « A Bite Of Evil » qui passe bien et voit un Udo à la voix diabolique ! Un très bon passage que voilà !
Le speed déboule le temps d'un « Eraser » droit dans ta gueule ! Pas de subtilités ici. Puis on se calme avec « Rose In The Desert » bien plus gentille. Sympa mais sans grand plus. La conclusion « The Way » débarque avec une power ballade sympathique. Une manière de finir au calme.

Conclusion : Udo fait du Udo avec ses qualités et ses défauts ! Du Heavy métal basico-basique ultra efficace et nostalgique sur lequel l'ombre omniprésente de son ancien groupe plane. Un bon album tout de même mais attention au manque d'originalité !
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 115 fois