Chronique

AS IT IS - THE GREAT DEPRESSION / Fearless Records 2018

Ils sont jeunes, ils sont british, ils sont depuis 2012 dans le circuit, voici AS IT IS. Ils nous livrent, en cet été calme en sorties, leur troisième effort en trois ans. Bon ça veut rien dire mais je part avec un préjugé... PAS BIEN SBM!! Met la galette, appuie sur lecture et écoute "The Great Depression".

Alors pour le coup oui, AS IT IS est un groupe de rock. Sur des morceaux comme "The Truth I'll Never Tell", avec des arpèges claires et des riffs légèrement distordus on ne peut pas se tromper. Il y a une bonne énergie. Le groupe s'essaye même à un semblant de growl, notamment sur "The Wounded World" ou "The Reaper". Dommae qu'ils ne fassent pas plus de passages violents comme ça, ils sont efficaces.
Musicalement c'est simple mais carré. Rien de révolutionnaire mais par moment je pense à Nothing More, surtout dans les mélodies. Honnêtement il y a des morceaux (ou du moins des parties de morceaux) que je trouve superbe! Les lignes de chant de "The Fire, The Dark" ou les couplets de "The Stigma (Boys Don't Cry)" sont envoûtantes et entêtantes.
Le groupe a un vrai potentiel mais sur une écoute globale, ça fait un poil rock mélancolique pour minette. Attention ce n'est pas forcément péjoratif étant donné que j’écoute des trucs comme ça. Le groupe privilégie les mélodies et dose bien les moments musclés et les moments doux. L’équilibre dont je parle s’écoute super bien sur « The Handwritten Letter », le couplet est top.

Alors oui ça fait « déjà écouté », et bien que moi même je ne pense pas écouter ça bien longtemps, force est de constater que tout de même le groupe fait du bon boulot. Mon opinion a un peu fait les montagnes russes quant à cet album mais finalement je passe un bon moment. Enfin… pas forcément sur le milieu d’album avec un titres que je trouve fade : « The Question, The Answer ». Pas foncièrement mauvais mais pas vraiment impactant.
La prod est top. Tout est propre, clair, chaque note est entendu, les effets sont parfaitement ajusté comme les chœurs sur « The Great Depression ». Et la voix de Patty Walters est superbe. Il me plaît bien le jeunot.

Au final, un album qui passe vite et assez bien. Le tour de force vient surtout du fait que le groupe a réussi sur quelques morceaux à me toucher. Les couplets de « The Fire, The Dark » et « The Stigma » m’ont fait trembler la voix quand je me surprend à les chanter. Bon ok je chiale pour un rien et je suis à cran mais c’est pas une raison : bravo. Jetez une oreille dessus ça vaut l’écouter. Tout n’est pas parfait j’en conçoit malgré tout j’aime bien.
 
Critique : SBM
Note : 7.5/10
Site du groupe : Site Officiel du Groupe
Vues : 51 fois