Chronique

SYMPHORCE – GODSPEED / METAL BLADE RECORDS 2005

Il y a, à peine 1 ans sortait le très bon ‘Twice second’ et il y a de cela 6 mois sortait le très bon ‘Liquid monster’ de Brainstorm. Autant le dire de suite Andy B Franck ne chaume définitivement pas ces derniers temps. Toujours accompagné par son acolyte guitariste Cédric ‘Cede’ Dupond qui depuis a quitté un Freedom Call sur la descente, revoici Symphorce gonflé à bloque pour vous !  
 
On entre dans le vif du sujet avec « Farsight » malgré une intro douce et acoustique ne vous y fiez pas, « Everlasting life » et ses grosses guitares rutilantes de riff scabreux sont bien là. Le son est très bon, la voix d’Andy est parfaite, malgré tous les efforts qu’il demande à ses cordes vocales ces dernier temps, le refrain est mélodieux bref du très gros Symphorce comme on l’aime ! Cede distille toujours ses solos avec maestria mélangeant technique et feeling noir : agrhh !!
Et continue pour notre plus grand bonheur. « No shalter » est un peu plus gentil que le bulldozer précédent, il ne se fait pas prier pour vous injectez son venin. Andy chante d’une manière différente mais qu’est ce que c’est diablement efficace (quand je dis que c’est l’un des meilleurs actuellement !).
Attention grosse claque avec l’énergique « Nowhere » simple et efficace elle vous octroiera une belle paire de gifles. Couplet calme et aérien puis un refrain tonitruant qui fera mal sur scène. Les deux grosses 7 cordes crachant leurs notes tels des animaux enragés. Une petite fin au piano histoire de vous achever dans le calme. Un titre qui te martèlera durant toute la journée. 
Pas le temps de s’en remettre que l’imposante « Haunting » s’occupe de vous. Lourd et puissant il vous envoûte l’âme et Andy qui joue les vodous de sa voix sombre. Même le solo est hanté une véritable histoire de fantôme. Vous pensez que « Black water » va vous sauver, détrompez vous, son riff marteau pilon et son synthé morbide ne vous aiderons pas. Par contre le refrain est merveilleux quelle mélodie vocale du grand art. 
Vous voulez du bulldozer à vous rompre les cervicales ben voici « Wounds will last within » un véritable déluge de notes. Sasha Sauer s’en donne à cœur joie avec sa double et Andy à la voix trafiquée mène le bateau avec un brio des plus grand. Un énorme titre. Vous êtes encore vivant tant mieux car ce n’est pas fini, « Your gold embrace » vient vous achever un peu plus. Hyper heavy ce mid tempo laisse une étrange atmosphère régner, sombre quasi morbide. Du pur condensé de power heavy  de très bonne facture et « Without a trace » ne lâche rien, aucun moment pour débander depuis le début. Une nouvelle fois le puissance de frappe est ahurissante : quelle maîtrise !!! Le refrain lourd à la voix trash donne que plus l’impression de mal être du pur métal sombre comme je l’adore.
On calme l’ambaince avec « The mirrared room » et son intro country. Un titre plus docile qui rappellerait plus Brainstorm. Mélodieux tout en restant bien lourd ce titre laisse respiré l’auditeur : ouf
Pour terminer notre petite power ballade « Crawling walls for you » merveilleuse et envoûtante grasse au talent d’Andy véritable force de ce groupe. Un couplet doux et lancinant et un refrain puissant et intense qui vous porte loin. Une superbe power ballade qui clôt merveilleusement ce divin opus.      
A noter en bonus la version édit de la tornade « Nowhere » sans grand plus.
 
Au tour du DVD rapidement, une partie qui nous présente le groupe en live et durant le tournée sur différentes scènes durant la tournée du ‘Twice second’ 45 minutes intéressantes même si le son est brut de décoffrage. En plus présentation du clip de « Cause of laughtter » et un petit making of de Godspeed.  
 
         
Conclusion : Symphorce frappe une nouvelle fois dans le mille avec cet album efficace, 45 minutes de pur power heavy de très grande qualité. Une nouvelle fois et je le redirai Andy fait étal de son immense talent apportant un plus indéniable à la formation de Cede. A acheter les yeux fermés.
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe : site officiel de Symphorce
Vues : 1250 fois