Chronique

BRAINSTORM - MIDNIGHT GHOST / AFM Records 2018

Nos valeureux Allemands reviennent vers nous pour leur nouvel album annoncé comme celui qu'ils voulaient faire depuis longtemps. Un adage plutôt encourageant pour rattraper un 'Scary creature' fade.

Ça débute fort avec « Devil's eye » qui démontre la puissance du groupe ! Du gros Heavy metal qui pose de solides bases. Une entrée en matière fort réussie et accentuée par un « Reaveling the darkness » certes plus mélodique mais tout aussi bien chiadé. On est rassuré par la qualité de cet opus, qui même s'il ne révolutionne pas son univers reste fort convainquant.
« Rave nous minds » ne lâche pas l'affaire et nous livre une sorte de single qui aurait pu être sur 'Liquid monster'. Et bien quel plaisir de revoir le groupe à un tel niveau ! On retrouve du plus pêchu avec un « The pyre » taillé pour la scène ! De l'efficacité brute qui fait allègrement le job.
Place à un peu d'histoire avec « Jeanne Boulet 1764 » qui conte le récit de cette jeune femme première victime de la bête du Gévaudan. Une intro calme sous la pluie façon ambiance médiévale avant que tout cela ne se poursuive sur un mid tempo subtilement orchestré pour un résultat de haute volée. Sûrement le titre de cet album !!!
« Divine inner ghost » prend le relais dans un style plus conventionnel, pour un rendu satisfaisant. Un bon moment sans plus et « When pain becomes real » poursuit dans le même esprit. Un mid tempo sans grande surprise mais qui passe bien.
Encore du simple avec « The Four blessings », qui même si elle reste convaincante rend cet album trop prévisible. Reste un refrain fédérateur qui devrait fonctionner en live. « Haunting voices » est à nouveau classique et efficace il fait lui aussi le job en attendant plus.
Pour finir le groupe nous offre une power ballade « The path », qui change car loin d’être leur spécialité et nous livre un moment très prenant. Andy B Franck y est intense et voilà enfin le petit plus que j'attendais.

Conclusion : Pour son 12ème album Brainstorm aura réussi à faire mieux que son prédécesseur, en haussant son niveau de jeu. On reste juste sur notre faim car l'annonce ne se confirme pas, le groupe proposant juste ce qu'il sait faire sans plus, mais ne boudons pas notre plaisir tout de même.
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 79 fois