Chronique

FREAK KITCHEN - CONFUSION TO THE ENEMY / Tsp-Thunderstruck 2018

Enfin notre trio déjanté revient aux affaires, et oui depuis quelques temps nos joyeux lurons prennent leur temps pour nous concocter leur potion si magique. Et voilà donc leur dernière recette.

On débute sans attendre avec « Morons » qui permet de retrouver ce style si unique et indispensable !! Un titre plutôt simple mais qui reste dans la tête ! À la suite « Alone with my phone » est une petite satire sur fond de douce mélodie, comme le groupe sait si bien le faire. A noter que pour cet opus Mattias n'en fait pas des tonnes à la 8 cordes, privilégiant la musique à la démonstration stérile.
Retour au moment plus délire avec la rythmée « Så Kan Det Gå När Inte Haspen Är På » qui met le feu !! Un moment parfait pour le live qui va donner encore de folles idées à Mattias. « Troll » n'est pas là pour vous fourvoyer avec son riff bien gras et son rythme lent et lourd. Un opus où les chansons prennent bien plus de place, on sent que le groupe a voulu aller dans la simplicité pour un rendu efficace.
On retrouve un peu de punch avec la title track, qui entre couplets certes ambiants et refrains plus percutants fait un effet bœuf. Un titre très dans l'air du temps qui ne laisse pas indifférent !! « Push through » reprend du plus habituel avec Christer au chant. Un titre plus fun qui là encore devrait mettre le feu en concert !! Avec pareil refrain je ne vois pas comment il pourrait en être autrement !
Début calme pour « Only a dream », qui est la ballade de l'album. Plutôt simple elle aussi fonctionne très bien grâce à l'interprétation de Mattias. Place à l’instrumentale « Auto » qui permet de se faire plaisir sans oublier le plus important : la musique !!
Deuxième ballade avec « By the weeping willow » et à nouveau Christer au chant. Un autre très beau moment qui nous berce tendrement ! On retrouve du métal avec « The era of anxiety », pour un mid tempo pesant, mais au refrain plus aérien.
Tout se termine avec « We will not stand down » qui malgré son début calme entonne un mid tempo très mélodique et quelque peu mélancolique. Un opus à part dans la discographie de nos Suédois fous.

Conclusion : Pour ce nouvel album, Freak Kitchen s'est focalisé sur la fabrication de vraies chansons sans chercher à en mettre plein la vue techniquement ou avec son humour potache. Un opus de très bonne musique qui s'écoute avec grand plaisir !
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 237 fois