Chronique

IN FLAMES - I, THE MASK / Nuclear blast 2019

Après la sortie d'un 'Battles' qui a dans l'ensemble déçu, voilà le retour de nos valeureux Suédois qui comme pour son prédécesseur se sont rués à Los Angeles avec le même producteur pour cette suite attendue. Est-ce déjà un mauvais signe ?

Intro calme qui monte en puissance jusqu'au riff made in In Flames avec « Voices » première constatation le groupe sonne moins US, déjà un bon point, et semble plus inspiré (deuxième bon point). On attaque fort avec « I, the mask » qui devrait faire pogoter en live !! Un titre rentre dedans comme le groupe adore les pondre. Du pur In Flames qui tabasse !!
« Call my name » poursuit dans le même esprit, on sent un groupe plus proche de son univers même si il manque un petit quelque chose en inspiration ! Pas que les titres soient mauvais mais ça reste presque déjà vu. Avec « I am above » on a droit à ces mid tempo si caractéristiques. A noter que le chant d'Anders a évolué, les cours de chant font de l'effet, mais perso je trouve qu'il a perdu ce côté à fleur de peau et viscéral de son chant qui font tout leur effet et que j’adorais tant. Aujourd'hui c'est plus policé.
Intro en acoustique toute douce pour « Follow me » qui nous met dans une belle ambiance avant qu'émergent les guitares. Une ballade sympa qui n'arrive pas au niveau des meilleures du groupe, peut-être à cause d'un refrain trop radio friendly. « (This is our) House » devrait être elle aussi un bon moment en live avec sa phrase fédératrice scandée au début. La suite un bon titre lourd et mélancolique comme je les aime. Là je suis comblé.
« We will remember » poursuit avec un titre conventionnel qui n'apporte pas plus à l'histoire mais fait son boulot. Un petit remplissage pas trop négatif. Un peu de mélodie avec « In this life » qui détend avec plaisir. Certes on est loin du métal tonitruant mais un peu de calme ça fait du bien aussi. Surtout que celui-ci est réussi.
Un petit « Burn » pour allumer le feu avec un titre speed qui déboîte et réveille ! Oui le groupe a encore la niaque ! Ambiance orientale originale chez nos Suédois pour « Deep inside » qui lui confère un univers bien sympathique.
A nouveau un début calme pour « « All the pain » qui retrouve le côté bien torturé du groupe. Dommage que le chant soit si 'aseptisé' dans ce moment-là, car avec son aspect viscéral ça aurait été de la bombe !!!! Guitare acoustique pour terminer avec un « Stay with me » calme et ambiant qui là encore passe très bien et clôt cet album d'une manière peu conventionnelle chez nos amis !!

Conclusion : Je ne suis pas sûr que cet album rassure les déçus de Battles, car malgré une certaine qualité on sent que le groupe commence à tourner en rond. Pas si incroyable après tant d'années et d'albums mais attention quand même. Reste un bon album pour ce groupe hors du commun, qui peut être commence à le devenir (commun...).
 
Critique : Guillaume
Note : 8/10
Site du groupe :
Vues : 178 fois